Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Piguet proposera en mars une vente en ligne. Les amateurs auront trois jours de visite

C'est un peu compliqué. La vente en ligne aura lieu du 2 au 14 mars sur le site. Les 8, 9 et 10 mars, les amateurs pourront voir les lots pour de vrai à Genève et faire leurs offres paralllèles.

Une bague avec un grosse améthyste estimée entre 5000 et 7000 francs.

Crédits: Piguet, Genève 2019.

Ce n'est pas une première, signe que les choses ont bien marché. Piguet va proposer depuis Genève une seconde vacation en ligne du 2 au 14 mars. On sait que la technologie obsède les maisons d'enchères. Elles entendent bien suivre les habitudes des jeunes générations. A vrai dire, il s'agira ici d'un système mixte, qui me semble inédit. Je vais vous expliquer pourquoi.

C'est très simple. Le 2 mars à 12 heures, les mises pourront commencer à se faire sur la plate-forme de Piguet. Les gens n'auront alors rien vu. Avec le virtuel, on achète souvent chat en poche. Les 8, 9 et 10 mars, il y aura trois jours de visite. Les gens se trouvant à Genève pourront examiner les choses en utilisant leurs yeux, ce qui n'est pas sans importance pour les objets en trois dimensions ou ceux dont l'état pourrait poser problème. Il leur sera aussi possible de faire des offres en écrivant sur une vraie feuille de papier. Comme on laisse un ordre quand on ne veut pas être atteint par téléphone et qu'on ne peut ps se trouver dans la salle. Ces mises se verront prises en compte, tandis que les offres pourront continuer à se faire sur le site. C'est un peu compliqué, un peu long aussi puisqu'il faudra treize jours pour arriver au résultat, mais c'est comme ça.

Neuf cents lots

Qu'y aura-t-il au menu? Environ 900 pièces, estimées globalement entre 600 000 et 800 000 francs. Sont annoncées des calligraphies japonaises présentées au Petit Palais genevois en 1977. du design, un peu d'art contemporain, des photos, des montres, des bijoux et de la maroquinerie de luxe. Bref, ce qui passe pour bien marcher aujourd'hui. Il y aura en plus une collection de cannes. Le lot estimé le plus haut est, à ma connaissance, le service en argent Art Déco de Jean Desprès, prisé entre 12 000 et 18 000 francs. Mais il peut toujours y avoir des surprises.

Evidemment, il faut aimer les ventes aux enchères virtuelles. Elles me semblent personnellement ressortir de cet esprit moderne voulant qu'on ne parle plus directement à personne et qu'on sorte le moins possible de chez soi. Regarder l'objet avant me semble important. Etre dans la salle reste à mon avis un amusement. Il y a en fait la même différence entre une vente en ligne et une autre bien réelle qu'entre un film regardé sur son ordinateur et le même vu dans un cinéma où tout commence quand le rideau s'entrouvre.

Pratique

Piguet, 44, rue Prévost-Martin, Genève, dans le lieu habituellement réservé aux ventes silencieuse. Visites le vendredi 8 mars, samedi 9 et dimanche 10 de 12h à 19h. Tél. 022 320 11 77, site www.piguet.com

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."