Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Piguet proposera à deux "House Sales" et ses ventes ordinaires à Genève en septembre

La maison de la rue Prévost-Martin ouvre les feux à Lutry. Il y aura une autre maison vidée à Cologny. Autrement, on attend encore le menu des vacations en salle.

Salle à manger de style anglais à Lutry.

Crédits: Piguet, Hôtel des Ventes, Genève 2019.

La fin d'été s'annonce chargée pour les ventes genevoises. Elles aussi sont remontées en amont dans les calendriers, comme les carpes dans les rivières asiatiques. La première de ces vacations se déroulera ainsi le 8 septembre. Elle aura lieu à la rue Prévost-Martin, même s'il s'agit, comme Piguet le précise bien, d'une «house sale». Ce sont les visites qui auront lieu sur place les 6 et 8 septembre le 6 et 7 au 56, route de la Croix. L'instant ou jamais de se promener dans une «maison de rêve», comme on dit dans ces cas-là. Pour ce qui est de mon humble personne, je préférerais à prix moindre une villa palladienne en Vénétie. Chacun songe à sa manière. Celle de Lutry sent pour moi trop le luxe classique (et cossu) revu par les années 1960, avec son fronton à œil de bœuf, son balcon reposant sur deux colonnes doriques et son crépis de façade rose comme une glace à la fraise.

Tout se verra dispersé dans cette propriété comprenant une maison de maître, une seconde destinée aux invités et deux pavillons pour les gardiens et le personnel. Les quatre bâtiments sont répartis sur 15 000 mètres carrés d'un terrain surplombant le lac, avec une vue digne d'un paysage de Ferdinand Hodler. Il s'agissait du lieu de retraite d'un étranger d'un certain âge, dont le nom ne se voit bien sûr pas communiqué. Ce dernier a rénové l'ensemble à la fin des années 2000. Une date très tardive pour des aménagements qui sentent furieusement le décorateur à l'ancienne avec ses grands rideaux, ses passementeries, ses moquettes et ses coussins. Tout cela reflète un goût alors déjà passé de mode. J'ai l'impression d'avoir vu un peu la même chose dans les «Connaissance des Arts» de 1970, voire même de 1960.

"Copies uniques"

S'il a visiblement été dépensé sans compter pour les travaux (qui ont compris le creusement d'en espace piscine-wellness de 300 mètres carrés dans la falaise), le mobilier ou les objets proposés semblent assez modestes. Nous restons là dans la pure décoration, même si le catalogue propose officiellement «la collection d'un esthète». S'il y a quelques bons meubles Louis XVI, voulus sobres de ligne, j'ai surtout noté beaucoup de pastiches. Ils dominent même largement dans la peinture. Le propriétaire était un bon client de la Galerie Delamare, avenue Matignon à Paris. La maison offrait des «copies uniques» de Van Gogh, Gauguin, Renoir, Boucher ou Monet effectuées par des professionnels, qu'elle facturait le lard du chat. Le minou vendra moins bien sa peau sous le marteau le 8 septembre. Ces imitations se voient estimées dans les 1000 francs. A moins d'une forte surprise, elles ne devaient pas monter beaucoup plus haut.

La maison rose de Lutry. Photo Piguet, Hôtel des Ventes, Genève 2019.

Aux 576 lots vendus sans réserve succéderont à la fin du mois les ventes ordinaires de Piguet. Les unes se dérouleront comme de coutume rue Prévost-Martin à Genève. Il y aura ainsi la maroquinerie de luxe le 24 septembre, les dessins et tableaux de maîtres anciens (dont certains à nouveau de provenance Givaudan) le 25 et l'horlogerie-joaillerie le 26. Plus la vente silencieuse. Un des gros lots, à tous les sens du terme, se verra proposé dès le 23 dans une soirée de paléontologie et minéralogie. Il s'agit d'un Thescelosaurus de trois mètres de long, originaire du Montana. Cette brave bête vivait il y a soixante-sept millions d'années. Elle semble plutôt bien conservée pour son âge. Pensez tout de même à mesurer votre salon avant d'acheter cet animal de compagnie.

"Villa moderniste"

Une autre vacation se déroulera aussi le 25 septembre. «House Sale» à nouveau. Nous serons cette fois à Cologny. Une villa moderniste, différente en tous points de celle de Lutry, abritait là un ensemble de 120 œuvres contemporaines, sur lesquelles je ne dispose encore d'aucuns renseignements. La seule photo que j'aie vue fait très «flashy». Cela ne signifie pas que j'aie eu le «flash».

Et Genève Enchères, dans tout ça? Eh bien, passez à l'article suivant. Le menu est aujourd'hui connu dans le moindre détail.

Pratique

Site, www.piguet.com


Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."