Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

NYON/Le Musée du Léman fait avec "Plouf!" l'histoire de la baignade

Crédits: Musée du Léman, Nyon

Plouf! Un de plus à l'eau. Il s'agit de celle du lac, puisque l'exposition se déroule au Musée du Léman. Un lieu qui devrait s'agrandir ces prochaines années. Un gros et coûteux projet se voit depuis quelques années mis sur rail. Il faut dire que l'institution nyonnaise, aujourd'hui dirigée par Lionel Gauthier, souffre de compression. L'actuelle présentation sur la baignade, visible jusqu'à la fin septembre, aurait gagné à bénéficier de davantage d'espace. Ce sont plus de trois siècles qui se voient ici évoqués, un peu dans le désordre. Le fil se veut en effet plus thématique qu'historique. 

Tout commence par les Bains Lullin à Genève, attestés dès 1710. Le bain n'a rien à l'époque d'organisé. Chacun se trempe en tenue d'Adam, même si un édit genevois de 1556 enjoint aux amateurs d'eau fraîche (des hommes, bien sûr!) de porter un vêtement cachant «les parties honteuses». Il en ira ainsi jusque très loin dans le XIXe siècle. Le peintre Courbet se fera arrêter dans les années 1870 pour avoir contrevenu à la décence. Il faut dire que, gros comme il l'était devenu, que la police ne pouvait pas le manquer. Haro sur la baleine nue!

Le mât et la boule 

Dès le XVIIIe siècle, la baignade sera pourtant devenue élégante. Une récente exposition de la Cité de l'architecture, à Paris, le prouvait en refaisant l'histoire des constructions balnéaires nées dans l'Angleterre des rois George. Le Léman ne pouvait pas échapper à la longue aux quais et aux plages. A la privatisation aussi. Aujourd'hui encore, en dépit de certaines luttes associatives, le 60 pour-cent des rivages genevois et valaisan, une grande partie de ceux du canton de Vaud restent inaccessibles aux promeneurs, et par là aux baigneurs. Il existe cependant 121 lieux officiels, dont Genève Plage, créé entre 1929 et 1932 dans un style Art Déco aujourd'hui mis à mal. Plus bien sûr les Bains des Pâquis, qui ont lutté pour leur survie, suscitant l'affiche d'Exem que l'on sait. Sa pieuvre rouge a bien sûr trouvé sa place au Musée du Léman. 

L'exposition a connu il y a quelques jours un regain d'actualité. On a localisé, puis tiré de l'eau, le grand mât, fiché dans une grosse boule, qui ornait la plage d'Ouchy dans les années 1930. Cette attraction flottante avait été voulue par la Société des hôteliers de Lausanne. Elle avait créé Ouchy-Plage. Las! L'entreprise a fait faillite dès 1939, et la chose a fini aux fond des eaux. Elle a été retrouvée par hasard, le 24 août 1989. Ce jour-là le FA Forel de Piccard, qui avait à son bord Grace Jones, est tombé à 122 mètres de fond sur la sphère, de deux mètres de diamètre. Il a récemment s'agit de l'arracher aux flots, afin de l'amener au musée. La presse en a fait ses choux gras, comme si on avait tiré du Léman de nouveaux bronzes de Riace créés par les anciens Grecs.

Citations anciennes

Due à Lionel Gauthier, assisté de Marianne Chevassus, l'exposition est amusante. Elle manque hélas non seulement de place, mais de moyens. Tout reste évidemment très anecdotique. C'est le but. Les citations d'auteurs anciens mises aux murs (dont celles de Merle d'Aubigné) se révèlent bienvenues. Un discret rappel nous remémore que le lac était à l'agonie vers 1980. Le Léman menaçait alors de devenir une poubelle vide. Plus que de l'eau et des algues. Les choses vont aujourd'hui mieux. On doit cependant parler d'un convalescent.

Pratique 

«Plouf», Musée du Léman, 8, quai Louis-Bonnard, Nyon, jusqu'au 30 septembre- Tél. 022 316 42 50, site www.museeduleman.ch Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h. Dès novembre, le musée n'ouvrira plus qu'à 14h pour cause d'hibernation.

Photo (Musée du Léman): La baignade a souvent été interdite. Le Léman était mauvais pour la santé. L'image date des années 1960.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."