Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Maurice Denis est exposé à Lausanne. Quelques-uns des tableaux à voir au MCB-a

La rétrospective comprend 87 toiles, affiches, aquarelles ou gravures venues d'un peu partout. Voici une petite idée de ce qui vous attendu jusqu'au 16 mai.

  • "Trois jeunes princesses". Ce petit tableau de 1893 prouve le goût de Maurice Denis pour le Moyen Age. L'oeuvre a été choisie pour faire l'affiche de la manifestation.

    Crédits: DR. MCB-a, Lausanne 2021.
  • "L'hommage à Cézanne". Peint en 1900 cet énorme tableau est centré sur une nature morte de Cézanne, que Denis est allé rencontrer en Provence. On voit aussi bien dans cette composition Odilon Redon (à gauche) que Bonnard, Ambroise Vollard, Vuillard ou Marthe Denis.

    Crédits: DR, RMN, Paris 2021.
  • "Tache de soleil sur la terrasse". Cette petite huile sur carton remonte à 1890. C'est le comble de l'audace pour l'époque. Denis n'ira pas plus loin dans l'abstraction. Il fera au contraire machine arrière dès 1898.

    Crédits: DR, RMN, PAris 2021.
  • "Les Muses". En 1893, Maurice Denis actualise les figures mythologiques. Il en ajoute du même coup une dixième au fond, qui représente l'élévation de l'âme. Une manière de christianiser le sujet. Il s'agit sans doute là de la toile la plus célèbre et la plus souvent reproduite de son auteur.

    Crédits: DR, RMN, Paris 2021.
  • "Juillet". En 1891-1892, le jeune peintre (il a alors 22 ans) imagine un décor de chambre de jeune fille sur le thème des mois. Il s'agit là de son premier ensemble, dispersé dès sa présentation dans un Salon de l'époque. "Juillet" fait partie de la Collection Rau présentée à Remagen.

    Crédits: DR.
  • "Saint Georges et le dragon". Dans cette toile de 1910, Denis se soucie avant tout du paysage méditerranéen coloré, laissant la légende chrétienne au second plan de ses préoccupations. Il oublie pour une fois le peintre religieux qu'il deviendra toujours plus ardemment.

    Crédits: DR, RMN, Paris 2021.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."