Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

MARCHÉ/TEFAF Spring va connaître sa première édition à New York en mai

Crédits: Site de l'Armotry Show

Il n'y a pas qu'Art/Basel pour se démultiplier, ou au contraire se multiplier. La TEFAF de Maastricht, qui a eu durant trois ans un strapontin à Bâle (tiens, comme on se retrouve!) a décidé en 2015 de créer deux foires à New York. La première a déjà eu lieu l'automne dernier. Sous-titrée «Fall», elle se vouait principalement à l'art classique, et il en ira de même pour sa seconde édition prévue du 27 au 31 octobre 2017. L'organisation lance aujourd'hui «Spring», qui se déroulera du 4 au 8 mai à l'Armory Show de Park Avenue. Le 3 aura lieu un vernissage à tout casser avec l'inévitable excuse caritative. On boira du champagne pour le plus grand bien des cancéreux. 

Je viens de recevoir le programme. Feuilletons-le ensemble, même s'il est tombé dans mon accueillante boîte électronique. La manifestation se veut avant tout tournée vers l'art moderne et contemporain. Très haut de gamme, bien sûr. Il y aura 92 galeries internationales. J'ai noté la présence de quelques poids lourds, comme Acquavella, Marlborough, Karsten Greve, Emmanuel Perrotin ou, dans le genre plus traditionnel, Gmurzynska et Helly Nahmad. L'art Déco se verra représenté par L'Arc-en-Seine comme par Vallois, tous deux de Paris. Mais il y a curieusement aussi de l'art ancien avec Robilant et Voena et de l'archéologie avec Phoenix Ancient Art de Genève et New York. J'ai même remarqué un zeste d'art océanien avec le Français Anthony Meyer. Inutile de faire des économies. Tout sera très, très cher.

En attendant, rendez-vous à Maastricht

En attendant cette foire, qui ne fait jamais qu'en inscrire une supplémentaire dans un calendrier déjà bien chargé, il y aura tout de même la vraie TEFAF. Celle de Maastricht. Il s'agit là d'une manifestation plus longue, puisqu'elle durera du 10 au 19 mars. On y attend 275 marchands, venus de 20 pays. Il y aura là de tout, comme dans un grand magasin. Les exposants se verront une nouvelle fois regroupés par spécialité, afin que les visiteurs s'y retrouvent. Pour les hôtels, cela me semple râpé depuis longtemps. Les gens réservent d'une année à l'autre dans ce qui reste une petite ville loin de tout. J'y serai.

Pratique

Voici le site de la TEFAF. C'est www.tefaf.com tout simplement.

Photo (site de l'Armory): Le bâtiment historique qui accueillera la TEFAF Spring sur Park Avenue.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."