Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

MARCHÉ/Koller ouvre la saison genevoise. On visite encore ce mardi!

Crédits: Koller, Zurich

C'est Koller qui ouvre à l'Athénée la saison des ventes genevoises. Pourquoi l'Athénée? Parce que l'Hôtel de La Paix reste encore en travaux et parce que l'Athénée convient bien aux meubles et aux tableaux anciens. La présentation actuelle, qui a commencé ce lundi 4 septembre et qui se prolonge mardi 5 septembre de 10 à 18 heures, reste en effet très classique: natures mortes hollandaises et commode Louis XV. Il s'agit des «highlights» choisis parmi les milliers de pièces dispersées à Zurich dans la seconde moitié du mois. Les visiteurs retrouveront donc également un peu de céramique, d'argenterie, de bijoux ou d'objets d'art. 

Que retenir de cette cuvée assez moyenne? Il y a bien sûr le tableau faisant la couverture de la vente du 22. C'est un musicien peint par Dirk van Baburen en 1623. Ce tableau caravagesque signé vient de se voir retrouvé dans une collection suisse. L'estimation reste assez faible (entre 60 000 e 80 000), mais il s'agit d'une toile un peu éteinte, qu'un nettoyage rallumerait sans doute. Si vous préférez plus cher, il y a aussi le grand paysage nocturne daté 1754 de Joseph Vernet (280 000-350 000) ou une marine bleutée et jaune (c'est un coucher de soleil) du Russe van Konstantinovitch Aivazovsky de 1883. La prisée se situe ici entre 460 000 et 560 000. Il existe à ce qu'il paraît une clientèle pour cette peinture un rien clinquante. Si vous aimez les portraits plus sages, il s'en trouve a un du Genevois Robert Gardelle, exécuté dans les années 1720. C'est ici presque donné. Entre 4000 et 6000.

Une vente du Jubilé le 15 novembre 

Autrement, comme je l'ai dit, un peu de tout. L'ensemble se veut apéritif. Koller en profite du reste pour annoncer qu'il organisera le 15 novembre à Genève sa vente de Jubilé. Il y a en effet trente-cinq ans que la maison alémanique a un pied à Genève. La vacation tournera autour de l'art suisse du XVIIIe siècle aux débuts du XXe. Les activités genevoises ont diminué depuis 1982. Il est cependant possible que le design y revienne. 

Je profite de l'occasion pour vous dire que Genève Enchères se montrera actif en septembre. J'y reviendrai. Je signalerai cependant déjà que les dispersions se feront rue de Monthoux les 19, 20 et 21 septembre. Les amateurs pourront voir l'exposition les 15, 16 et 17 de 12 à 19 heures. Le catalogue se trouve déjà en ligne depuis quelques jours. Il n'en va pas de même pour celui de Piguet-Hôtel des Ventes, rue Prévost-Martin. Sa publication sur le Net, annoncée pour le 1er septembre, s'est vue reportée au 9. Les enchères se verront ici prononcées du 25 au 28 septembre, les visites se déroulant les 22, 23 et 24 septembre de 12 à 19 heures.

Photo (Koller, Zurich): Un fragment du Dirk van Baburen récemment retrouvé dans une collection suisse.

Texte intercalaire.

 

 

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."