Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

MARCHÉ/"Je n'achète jamais que ce que je peux porter moi-même"

Les transporteurs font peur

Plus cher que l'objet

Emporter avec soi en TGV

Le cas du tapis

Photo (DR): On n'a que deux bras pour porter un tableau.

Prochaine chronique le mercredi 21 octobre. Venise ouvre (ou rouvre) deux de ses "Scuole". Spectaculaire!