Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

LIVRE/"Les cahiers dessinés" vont sortir les tout derniers Mix & Remix

Crédits: Tribune de Genève

Le 19 décembre disparaissait Philippe Becquelin, alias Mix & Remix. Dès le lendemain, Antoine Duplan annonçait dans «Le Temps» le décès du «meilleur dessinateur du monde». L'amitié y est sans doute pour beaucoup. Il n'existe heureusement pas de meilleur dessinateur du monde, mais une pluralité de crayons. Mais Mix & Remix restait viscéralement attaché à la presse romande, même si le Valaisan lui a fait des infidélités un peu partout. N'a-t-il pas illustré «L'Hebdo», mort depuis lors comme en écho, de 1987 à 2012. Un quart de siècle... 

Ce n'est pas ce passé qui intéresse le nouvel ouvrage sorti par «Les Cahiers dessinés». Le livre propose en effet les «Derniers Dessins». L'artiste les a présentés trois semaines avant de s'en aller de son cancer du pancréas à Lausanne, en compagnie de ceux de sa fille Louiza. «Ce 24 novembre, la foule des grands soirs se pressait à Richterbuxtorf. Il y avait là ceux qui, au XXe siècle, faisaient les magazines d'actualité et les brûlots avant-gardistes, ceux qui organisaient des concerts et ceux qui buvaient des verres», dit dans son texte le même Antoine Duplan, qui a connu Becquelin et sa femme Dominique en 1984, alors qu'ils faisaient ensemble un stage de graphiste. Frédéric Pajak signe l'autre article, tout simplement intitulé «Philippe». Il a rencontré le couple au même moment à «L'Hebdo». Il se souvient. «Le rédacteur en chef ne manifeste aucun intérêt pour ses dessins: ils sont trop underground à ses yeux.» Jamais nommé, jacques Pilet n'avait visiblement pas l’œil... 

Les deux narrateurs, qui font partie de la même tribu spirituelle, s'effacent ensuite devant les ultimes croquis, griffonnés, hâtifs et très noirs en dépit de quelques touches de couleur. L'ensemble s'appelle pourtant «Venus pour rire». Est-ce pour équilibrer? Les autres feuilles retenues pour compléter sortent d'un carnet de 2016 intitulé «Le monde et ses beautés». Le bouquin se termine du coup avec un croquis rayonnant autour d'un seul mot central. C'est bien sûr «Fin».

Pratique 

«Mix & Remix, Derniers dessins», Les Cahiers dessinés, 239 pages. Sortie le 27 avril.

Photo (Tribune de Genève): Philippe Becquelin,  alias Mix & Remix.

Texte intercalaire.

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."