Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Les musées français rouvrent aujourd'hui mercredi 19 mai. Un choix d'expositions

Certaines ont longtemps attendu. D'autres ont été visibles quelques jours en octobre. Les jauges sont réduites et il va en général falloir réserver à l'avance.

Une sculpture de Tullio Lombardo proposée au Louvre.

Crédits: DR.

C’est pour mercredi 19! Le moins qu’on puisse dire est que le jour aura été longtemps attendu. Dimanche 16 mai, les musées et monuments historiques français étaient fermés pour le deux centième jour consécutif. Du jamais vu. Leur réouverture va rester timide, et surtout compliquée. Les musées vont connaître des jauges qui pourraient se voir diminuées au besoin. Il va falloir dans le plupart des cas réserver sa place en avance par le Net. Même pour les ayant-droits à la gratuité. On sait que le pays voisin aime à rendre les choses très administratives.

Beaucoup d’expositions devraient du coup s’inaugurer, ou revenir pour un dernier tour de piste. Je vous en donne cinq, toutes situées à Paris. Il y a d’abord Elles font l’abstraction au Centre Pompidou, qui aurait théoriquement dû se voir verni (sans vernissage, bien sûr!) le 5 mai. Fin le 28 août, avant un départ pour Bilbao, dans le pays basque. Je vous en parle dans l’article précédant immédiatement celui-ci dans le déroulé de cette chronique.

Une Suisse parisienne

Le Louvre, qui ne restera accessible qu’en partie, reprend lui pour un petit mois Le corps et l’âme. Ce titre fourre-tout cache ici une exposition de sculptures italiennes «de Donatello à Michel-Ange». La suite de celle qui proposait la première Renaissance fin 2013. Cette présentation de super-luxe, conçue bien avant la pandémie, avait ouvert le 22 octobre sous la Pyramide pour quelques jours seulement. Elle ne pourra pas se voir prolongée au-delà du 21 juin.

Orsay, lui, rend enfin accessibles ses Modernités suisses, dont le vous ai parlé à l’occasion de la sortie prématurée du livre-catalogue. Le parcours va de 1880 à 1914. Il y a aux murs Ferdinand Hodler, bien sûr mais aussi les deux Giacometti (Giovanni et Augusto), Cuno Amiet ou Max Buri. Le choix m’avait paru à la lecture assez plan-plan. L’idée de modernité a écarté les symbolistes. Fin de la manifestation le 25 juillet.

Le Musée du Quai Branly rend à nouveau accessibles Les Olmèques, qui vont finir par prendre racine à Paris. L’exposition avait commencé le 9 octobre dernier. Elle durera jusqu’au 3 octobre 2021. Rappelons qu’il s’agit là de la civilisation mère du monde précolombien. Elle s’est épanouie sur une très longue période allant de – 2500 à – 500. Soit en même temps donc que l’Egypte des pharaons.

Le Luxembourg accueille enfin un accrochage répondant à celui de Beaubourg. Il présente les Femmes peintres 1780-1830. La fin de l’ancien Régime a marqué un bref moment où les créatrices ont pu penser avoir toucher au but en se retrouvant exposées dans les Salons. On sait que cette embellie restera brève en dépit du talent d’Elisabeth Vigée-Lebrun, d’Adélaïde Labille-Guiard ou de Marie-Guillemine Benoist. Le site du musée n’indique pas de date de fin, mais la photographe franco-américaine Viviane Maier reste annoncée pour le 19 septembre.

P.S. Après quatre ans de travaux ayant coûté 58,5 millions d'euros payés par la Ville de Paris (dont les résultats ont été à l'avance contestés), le Musée Carnavalet rouvrira ses portes le 29 mai.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."