Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Les musées bâlois se mettent d'accord pour demander leur réouverture au public

Une lettre ouverte est envoyée au Conseil Fédéral. Cette fois, tout le monde a signé. Pourquoi fermer les musées et pas les coiffeurs, par exemple?

Le Musée Historique, installé dans une ancienne église.

Crédits: Site des musées bâlois.

Voilà qui fait du bien! Les musées bâlois se sont unis pour rédiger une déclaration commune, que même des directeurs s’entendant parfois mal entre eux ont tous signé. Il ne manque à mon avis personne, de Josef Helfenstein du Kunstmuseum à Sam Keller de la Fondation Beyeler. Vitra, qui se trouve en terre allemande, a joint sa voix par solidarité. Weil am Rhein se trouve à un ou deux kilomètres de la frontière. En accord avec l’Association des musées suisses, l’ICOM suisse et l’Association suisse des institutions pour l’art contemporain (je ne savais même pas que cette dernière existait!), ces entités demandent au Conseil Fédéral la réouverture de leurs lieux d’existence en dépit de la pandémie.

Le bâtiment du Musée Vitra, construit par Frank Gehry. Photo Vitra Museum.

«Make culture ans art education accessible again.» Tout se dit mieux de nos jours en anglais, la nouvelle langue qui soit vraiment nationale. Les signataires commencent par redéfinir en termes simples leurs fonctions. Ils s’occupent de «lieux d’éducation, de diversité culturelle et de pouvoir émotionnel». Il faut en tirer les conséquences. «Dans une société libérale, démocratique, les musées permettent d’exprimer des opinions et de formuler des identités.» La notion de plaisir existe par ailleurs. «La densité et la variété des institutions de ce type en Suisse témoigne de leur importance et de l’engagement du pays pour la culture.»

Chute culturelle

Seulement voilà! Les musées helvétiques se retrouvent fermés depuis le 23 décembre. Début janvier pour ceux de Vaud et de Neuchâtel. «Si leur accès se voit limité ou bloqué, l’éducation et la culture connaissent une chute inévitable.» Je suis d’accord. Présentée comme une panacée, la visite virtuelle manque singulièrement de magie et de matérialité. Tout ne peut pas se passer devant un écran, même si ce dernier se révèle utile depuis bientôt un an. Il faut donc rouvrir les musées au moins pour des visites individuelles, les groupes pouvant créer des difficultés.

Le Museum der Kulturen avec l'annexe des Herzog & DeMeuron. Photo tirée du site du musée.

Les directeurs et directrices soulignent le fait que des protocoles sanitaires existent et qu’ils peuvent se voir appliqués. Comme je vous l’ai souvent dit, les jauges autorisées cet été n’ont jamais été atteintes. Au vu de son énorme surface, le Kunstmuseum avait obtenu une autorisation de 900 personnes à la fois. Vu la frilosité ambiante et la fermeture relative des frontières, le chiffre réel devait tourner autour de 200 ou 250 maximum. Autant dire que l’amateur était plus en sécurité là qu’en prenant le tram ou en faisant ses courses dans un supermarché. Mais le Conseil Fédéral, et maintenant c’est définitivement moi qui parle, a donné la désagréable impression que ses membres ne visitaient ni musée, ni librairies. Pourquoi celles-ci restent-elles en effet aujourd’hui fermées, alors que l’on peut se faire couper les cheveux chez un coiffeur? Il paraît que tout repose sur l’idée d’«essentiel». Mais c’est quoi l’essentiel, au fait?

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."