Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Les Cinéma du Grütli montrent les films français tournés sous l'Occupation allemande

Des structures à recréer

Odette Joyeux dans "Douce" de Claude Autant-Lara en 1943. Un film d'une étonnante violence sociale. Photo DR

Nouvelles vedettes

Mireille Balin dans "Dernier atout" de Jacques Becker en 1942. Mireille aura beaucoup d'ennuis à la Libération. Photo DR.

Déferlement américain en 1946

Micheline Presle dans  "Falbalas" de Jacques Becker (1944). Le film se passe dans une maison de haute couture. Celles-ci n'on pas fermé sous l'Occupation. Photo DR

Pratique