Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Les Amis des Musée d'art et d'histoire genevois ont changé de présidente

Charlotte de Senarclens est partie après six années difficiles à la tête de l'association. C'est Andrea Hoffmann Dobrinsky qui lui a succédé. Il s'agira d'épauler le projet d'un MAH en pleine mutation.

Charlotte de Senarclens, la présidente sortante.

Crédits: Tribune de Genève

C'est par le même «MAHG», autrement dit le bulletin des Musée d'art et d'histoire de Genève, que j'ai appris le changement à la tête des Amis du musée. Des gens nombreux, du reste, puisqu'ils restent aujourd'hui 1200 en dépit des aléas subis par l'institution. Depuis 2013, ils étaient présidés par Charlotte de Senarclens, qui avait succédé à sa mère Catherine Fauchier-Magnan. C'est elle qui avait dû mener le combat pour l'agrandissement du musée par Jean Nouvel et faire passer la pilule Jean Claude Gandur. J'étais certes dans le rang des opposants, mais je dois reconnaître que la présidente n'a pas ménagé sa peine. Elle s'activait sur tous les fronts. Toujours posée. Jamais agressive. Le ton avait pourtant tendance à monter.

Charlotte de Senarclens n'a pas jeté l'éponge (une expression bien vulgaire pour une jeune femme d'un milieu aussi traditionnel, je l'admets) après la victoire du «non» en février 2016. Elle s'était cependant faire plus discrète, apparaissant moins sur la scène publique. Il faut aussi dire qu'elle soutenait la carrière politique (PLR, bien sûr) de son mari Alexandre, parti à la conquête du Conseil d'Etat. La chose ne lui a pas davantage porté bonheur. Alexandre n'a pas été élu.

Une firme spécialisée dans la restauration

Fin 2018, Charlotte de Senarclens a donc terminé son mandat. Il fallait quelqu'un à même de lui succéder. Le choix est tombé sur Andrea Hoffmann Dobrynski, que je ne connais personnellement pas. La fondatrice en 2015 d'Hoffmann Art Management Sarl, spécialisée dans la restauration et la conservation des œuvres, basée à Lancy, se retrouve dès ce mois de janvier 2019 en charge. Elle reste entourée du vice-président Charles Bonnet et de la trésorière Dominique de Saint-Pierre. Le directeur Jean-Yves Marin souhaite dans son éditorial du «MAHG» au nouveau comité «un mandat riche et joyeux». Il y a des gens qui ont le sens de la plaisanterie. Je souhaite pour ma part bonne chance à la SAMH. Je profite de l'occasion pour rappeler que cette association avait été lancée en 1897 dans l'intention de promouvoir le projet du musée actuel, qui a finalement vu le jour en 1910. Il s'agit maintenant de rééditer l'exploit. Mais quand? La dernière date d'ouverture officiellement annoncée était 2028...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."