Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Le Musée Jenisch lance ses résidences d'arttistes et dévoile son programme 2021

L'institution veveysanne a connu une année 2020 agitée. Elle proposera des ateliers à partir de février. Dürer, Jean Lecoultre ou Lyonel Feininger sont prévus l'an prochain.

Un fragment significatif de la "Melencolia" d'Albert Durer (1514).

Crédits: DR.

Up and down, and up and down… Le Musée Jenisch de Vevey survit à tout, en dépit d’une existence chaotique. Une fois il se retrouve durablement sans directeur ou directrice. Une autre Nestlé, dont les rapports avec la cité vaudoise se distendent (pour employer un terme poli), lui coupe quasiment les vivres. C’est ensuite son conseil municipal qui entend refermer sa bourse. Trois partis veveysans ont demandé, début décembre, à ce que le Cabinet cantonal des estampes ne soit plus subventionné par la Municipalité. Et je ne vous parle pas des deux confinements, que vont sans doute suivre un troisième… On attend la suite des informations à ce dernier sujet le 30 décembre. Avouez qu’après cela, on a pu se passer des montagnes russes cette année!

Le musée, qui programme toujours le Marguerite Burnat-Provins dont je vous ai parlé, lance donc une initiative que je me garderai bien de qualifier de «sympathique», tant le mot est devenu dévaluant. Comme le Musée des beaux-arts de la Chaux-de-Fonds, qui a promu l’idée dès le début du mois de novembre, il va accueillir des artistes à partir du 11 février. De courtes résidences. Elles dureront une semaine, du lundi au vendredi. Le lundi toute la journée. Ensuite le matin (la chose risque de changer si les musées vaudois ferment longtemps). Les postulants devront avoir terminé des études, mais aucune limite d’âge ne se voit fixée. Une rareté à notre époque de jeunisme effréné. Tous les modes se verront enfin pris en considération, de la peinture à la littérature en passant par la musique et les fameux «arts vivants» (comme il les autres étaient morts!). Les candidatures sont à présenter auprès de Sara Terrier. Adresse aterrier@museejenisch.ch

Kokoschka à Dresde

L’institution a bien sûr mitonné un programme pour 2021. Un programme en forme de nuage flottant, mais il faut bien encore articuler des dates de temps en temps. C’est précisément le Cabinet des estampes qui ouvrira les feux (de paille?) le 19 février. Il présentera jusqu’au 16 mai la «Collection Decker». Un hommage au médecin vaudois (1892-1967), qui se sera intéressé aux seuls Albert Durer et Rembrandt. Le 23 février devrait débuter le «Portrait-autoportrait» conçu par Frédéric Pajak. La grande exposition se déroulera jusqu’au 15 août, montrant passé 200 œuvres anciennes et modernes.

Le 29 mai, la Fondation Oskar Kokoschka se mettra en branle avec «L’appel de Dresde». La présentation restituera ses années passées entre les deux guerres dans la ville allemande. Fin le 5 octobre. Le 29 mai également, le Pavillon dévoilera son deuxième accrochage, voué à Jean Lecoultre, 90 ans en 2020. Il sera intéressant de revoir un Vaudois, mis très en évidence jusque vers l’an 2000 et qui vit son purgatoire critique et commercial alors qu’il reste toujours vivant. Fin le 19 septembre. Le 17 septembre, le musée lancera son opération «XXL». Il s’agira de présenter jusqu’au 9 janvier le dessin contemporain de grande dimension. Un élargissement logique si l’on pense que l’art actuel a souvent la grosse tête. L’année se terminera au Cabinet avec Lyonel Feininger (1871-1956). L’Américain de l’expressionnisme allemand. Ce sera du 16 octobre au 9 janvier. Les chose devraient normalement mieux se passer en 2022. Autrement, ce sera bon en 2023!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."