Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Le Musée de l'Elysée rouvrira le mardi 12 mai à Lausanne avec René Burri & Co

Les expositions de photographies seront les mêmes qu'avant de confinement. Pour entrer, très simple. Il faudra venir sur place et peut-être un peu attendre son tour.

Terrasse et taxi. Une nouvelle version en couleurs d'une image célèbre de René Burri..

Crédits: Succesion René Burri, Musée de l'Elysée, Lausanne 2020.

On y arrive! L’Elysée rouvre à Lausanne, comme d’autres entités muséographiques. Le 11 mai, date libératoire, étant un lundi jour de repos, ce sera donc pour le mardi 12. A ce moment-là, les visiteurs pourront revoir la rétrospective René Burri, sous-titrée «l’exposition du regard». J’avoue ne pas vous en avoir dit grand bien. Il y aura également la possibilité de retrouver le projet «Artificial Infections» du LabElysée (comme «labellisée»?),dont je n'ai pas parlé.

Quelle seront les règles du jeu? Très simple. Vous vous rendez au musée, comme d’habitude. Pas de réservations compliquées à l’avance avec un créneau horaire précis. De toute manière, la chose me semblerait hasardeuse, même si elle me paraîtrait dans l’air du temps. Comment savoir à l’avance la durée des visites des gens vous précédant? Avec la jauge, qui va devenir la norme, il faut qu’une personne sorte pour qu’une autre puisse entrer. Une étrange chose fait que plus les gens ont attendu, plus ils restent longtemps dedans. Ils se rentabilisent, en quelque sorte. Après ça, allez donc calculer? La seule chose sûr est que 50 personnes au plus pourront se trouver à l’intérieur.

Trouver le moment creux

L’Elysée recommande donc au public de venir dans les moment creux. En semaine, surtout. C’est en aplatissant la courbe de la fréquentation qu’on parviendra à ne pas faire exploser les possibilités d’accueil. Un peu comme pour les hôpitaux avec le coronavirus. Et puis, après tout, vous êtes dans un beau jardin et l’année va vers l’été. Cela dit, ne traînez tout de même pas trop. La prolongation des manifestations ne s’étendra pas au-delà du 1er juin. Il devrait (conditionnel) y avoir ensuite une nouvelle mouture de «ReGeneration» avant la fermeture définitive de la vieille maison au dessus d’Ouchy. Ce sera ensuite la pause jusqu’à l’inauguration du nouvel Elysée à Plateforme10 fin 2021. De la musique d’avenir, certes, mais le bâtiment apparaît très avancé. Mieux vaut cela que d’avoir, avec le tsunami économique qui s’annonce, un beau projet qui demeure encore tracé sur le papier.

Le "Agarra-Diablo" de Gina Proenza à Neuchâtel. Photo CAN, Neuchâtel 2020.

N.B.1. Et voici le message du Musée Barbier-Mueller à Genève, capté le 7 mai. "Le musée rouvre ses portes le lundi 11 mai 2020, aux horaires normaux, tous les jours y compris les fériés, dans le respect des mesures qui s’imposent actuellement. Nous avons hâte de vous accueillir à nouveau." C'est encourageant, non?
N.B.2. Le Château de Prangins, antenne romande du Musée national suisse, rouvrira lui le mardi 12 mai à 10 heures.
N.B.3. Le Mudac recommencera à accueillir du public également le mardi 12 mars à 11 heures. L'exposition "Extraordinaire!" est prolongée jusqu'au 30 août. Elle restera gratuite pour les courageux (à cause la pandémie, pas pour ce qui est à voir!) qui s'y rendront d'ici le 7 juin. Les lieux pourront accueillir 50 personnes à la fois. Après "Extraordinaire", le musée n'organisera plus d'expositions jusqu'à son installation à Plateforme10. Mais il prévoit 20 événements d'ici là.
N.B.4. Le MIR, ou Musée international de la Réforme, sera de nouveau accessible à Genève le mardi 12 mai dès 10 heures. Le public retrouvera ainsi l'exposition "Silence, on prêche".
N.B.5. Le Château de Chillon se déverrouillera le lundi 8 juin, avec des aménagements nouveaux.
N.B.6. Le Musée Jenisch de Vevey reprendra du service le mercredi 13 mai. Il y aura toujours au mur la rétrospective Gérard de Palézieux.
N.B.7. Le Musée d'art et d'histoire (MAH) de Genève, le Muséum d'histoire naturelle, le MEG ou l'Ariana devraient rouvrir le jeudi 21 mai. La Ville tient au conditionnel. Elle invite du coup les amateurs à "consulter régulièrement les sites de ces institutions". Il n'y a plus qu'à espérer que ceux-ci deviennent un peu plus actifs.
N.B.8. La Fondation Michalski de Montricher se lance à nouveau dès le 19 mai. Elle ouvrira ses salles d'exposition, sa bibliothèque et son café. L'exposition "Eluard, Cramer Miró" se verra du coup prolongée jusqu'au 30 août.
N.B.9. Le Musée d'Art de Pully se redéploiera dès le mardi 12 mai. L'exposition "Paris en fête" est conçue pour durer jusqu'au 26 juillet.
N.B.10.
Le CAN de Neuchâtel attendra, lui jusqu'au mardi 26 mai avant de s'entrouvrir. Le "Agarra-Diablo" de Gina Proenza restera à l'affiche jusqu'au 14 juin.
N.B.11. Les Collections Baur pourront être à nouveau visitées dès le 2 juin à Genève.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."