Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Le Louvre a attiré plus d'un million de visiteurs pour son exposition Vinci

C'est moins de Toutankhamon, mais l'institution de frotte les mains. Le chiffre a été permis par 46 nocturnes et trois journées non-stop offertes gratuitement.

A la fois tableau et dessin, "L'échevelée" de Parme.

Crédits: AFP

Victoire. «Veni,vidi, vinci», comme aurait dit Jules César. Mais triomphe prévisible. Le Louvre se frotte les mains. Son directeur Jean-Luc Martinez se tresse des couronnes. «J’ai aujourd’hui deux motifs de fierté. Avoir amené à Paris un grand nombre d’œuvres de Léonard de Vinci et les avoir rendu accessibles à des publics si nombreux et si différents.» L’exposition, qui s’est terminée le 24 février sous la Pyramide, a attiré 1 071 840 visiteurs. Le chiffre aura été atteint en partie grâce aux 46 nocturnes prévues et aux trois journées non-stop ajoutées à la fin. Gratuites, ces dernières! Il convient du reste de noter que les personnes bénéficiant de l’exonération semblent exceptionnellement nombreuses. Environ 386 000. Le but du musée national est en effet d’accueillir des visiteurs fort divers, et parfois donc défavorisés.

Moins bien qu'à Londres?

Il avait fallu dix ans pour réunir dix tableaux et environ 140 dessins. Je vous avais parlé du résultat après l’un des vernissages. J’avoue ne pas avoir été soulevé de terre pour atteindre en lévitation le Nirvana. La présentation des œuvres graphiques de Léonard dans la Queens Gallery de Buckhingham Palais quelques semaines auparavant m’avait paru très supérieure à la fois comme qualité moyenne,comme présentation et surtout par la manière qu’elle avait d’éviter les foules. Il faut aussi dire que la Royal Collection possède 550 feuilles de l’Italien...

Comment situer le résultat actuel à l’échelle parisienne de ces dernières années? Vinci arrive nettement derrière Toutankhamon à La Villette. Le pharaon était parvenu à attirer 1,42 million de curieux l’an dernier. Le peintre italien fait également un peu moins bien que la Collection Chtchoukine à la Fondation Vuitton en 2016-2017. Les post-impressionnistes rassemblés au début du XXe siècle par le Moscovite avaient ameuté 1 205 063 personnes. La moyenne journalière est par ailleurs sensiblement la même: 9783 personne pour Vinci,9800 pour Chtchoukine.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."