Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Le Kunstmuseum de Soleure présente les statues du Genevois d'adoption Heinz Schwarz

Né en 1920, l'homme était de Soleure. Il a émigré dès 1943 à Genève où il a produit quantité de bronzes très classiques faisant l'admiration du public traditionnel.

Un autoportrait de Schwarz. Succession Heinz Schwarz, Kunstmuseum, Soleure 2020.

C’est le retour aux sources! Le Kunstmuseum de Soleure expose Heinz Schwarz, qui aurait eu 100 ans en 2020. J'ignorais que le sculpteur venait de là. Il faut dire que l'homme est arrivé tout jeune à Genève, où il a passé sa vie. C’était en 1943. Il a donc produit chez nous la plupart de ses bronzes, dont nombre ornent encore les espaces publics. Le plus célèbre sans doute se trouve sur une pelouse au bout du quai de la rive droite, juste avant la Perle du Lac. Il représente un jeune garçon et un cheval. Si vous êtes amateur d’art contemporain, vous ne l’avez peut-être pas remarqué. Ou alors dédaigné. Ce groupe très classique figure cependant parmi les attractions touristiques locales, si j’en crois le nombre de photographies qui en ont été prises.

Schwarz appartient en fait à la génération de transition chez les plasticiens suisses. Il y a ainsi eu dans les années 1930, puis jusque vers 1970, de nombreux artistes (en général alémaniques) pour demeurer fidèles aux canons classiques. Il suffit de citer le nom d’Otto Bänninger, le premier mari de la grande Germaine Richier, qui a fini par donner en 1967 à Ouchy une assez malheureuse sculpture équestre du général Guisan. Un faux pas après une carrière peut-être réactionnaire, mais tout à fait honorable. Schwarz, qui garde de nombreux admirateurs parmi les amateurs âgés, n’a heureusement pas connu de tels échecs tardifs. Son œuvre apparaît ainsi très supérieur à celui de Malbine, morte en juin dernier à Genève alors qu’elle entrait dans sa 105e année. Une vraie star locale.

Peintre aussi

C’est moins à une réhabilitation qu’à une exploration que convie le Kunstmuseum de Soleure. Dans la grande salle du premier étage présentant l’enfant du pays sont rangées les pièces des ses collections. Celles-ci se sont enrichies de manière imprévue l’an dernier grâce au legs de l’ancien Conseiller d’État soleurois Gottfried Wyss-Jäggi. Cette succession lui a garanti trois exemples supplémentaires d’un art qui ne se résume pas au 3D. Par périodes, Schwarz aussi peint, avec une certaine vigueur du reste. Une énergie qui s’est autrement perdue au fil du temps. Il suffit de comparer le puissant «Torse de femme» de 1947-1949 avec les représentations d’adolescentes un peu trop graciles de la suite pour voir qu’il y a eu déperdition d’énergie. Ces jeunes files longilignes, inspirées par le maniérisme du XVIe siècle, ont effectivement quelque chose de maniéré.

La sculpture vedette de Schwarz à Genève, près de la Perle du Lac. Photo Succession Heinz Schwarz, Ville de Genève 2020.

Mais elles ont plu! C'est ce qui a permis à leur auteur de poursuivre dans cette voie facile jusqu’à sa mort en 1994. Des fontes de qualité, généralement réalisées par Pastori à Carouge (qui avait son atelier là où se trouve aujourd’hui La Fonderie) se retrouvent ainsi parfois dans les ventes aux enchères locales. Elles y trouvent en général sans peine preneur.

Pratique

«Heinz Schwarz (1920-1994), Eine Hommage zum 100. Geburtstag», Kunstmuseum, 30, Werkhofstrasse, Soleure, jusqu’au 4 octobre. Tél. 032 624 40 00, site www.kunstmuseum-so.ch Ouvert du mardi au vendredi de 11h à 17h. Les samedis et dimanches dès 10h.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."