Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Le Fonds cantonal d'art contemporain genevois publie un choix de "101 Oeuvres"

Le FCAC n'avait sorti aucun catalogue depuis vingt-cinq ans. Il a beaucoup acquis en cinq lustres. La sélection actuelle entend brasser les genres et les générations.

Thomas Huber, "Une trouée à Plainpalais". Il y a souvent dans les choix un lien avec la ville.

Crédits: Thomas Huber, FCAC Genève 2019

C'est une tradition, pour autant qu'il suffise de sept ans. Le Fonds cantonal d'art contemporain de Genève (FCAC) a trouvé sa place à Artgenève. Un stand lui est offert par la foire. La dernière édition en date de celle-ci s'est terminée dimanche 4 février sur un gros succès de fréquentation. C'est logiquement là que l'institution fantôme que reste le FCAC, dans la mesure où il ne possède aucun lieu d'exposition, a présenté son livre «101 Œuvres». «Il paraît vingt-cinq ans après le dernier catalogue complet de la collection», rappelle sa directrice Diane Daval. Le Fonds a pourtant fait de nombreuses emplettes depuis. C'est la raison pour laquelle l'ouvrage se voit sous-titré «acquisitions récentes et œuvres phares». Il s'agit à la fois de souligner ce qui est neuf et ce qui fait bien dans le paysage.

Pourquoi 101, au fait? Le livre ne le précise pas. Cent, cela doit faire banal sans doute. Un peu ringard. «Le musée en cent chefs-d’œuvre». 101 a un côté plus neuf et plus pimpant, même s'il y a bien longtemps que Disney a lâché 101 dalmatiens sur les écrans. Reste que cet album dénote une intention d'attirer l'attention du public sur un ensemble peu à peu mis en ligne, «après plusieurs années de travail». Il reflète une collection partant volontairement dans tous les sens, même si Genève constitue un solide point d'ancrage avec les artistes qui y vivent, y vivotent ou y survivent. Tous les genres se voient représentés. La pyramide des âges aussi. «Les 101 pièces sont emblématiques de la politique d'acquisition du FCAC: l'art émergent côtoie des productions dont la reconnaissance n'est plus à faire dans une mixité de générations et de pratiques.»

Vocabulaire très connoté

On le voit dans ce vocabulaire, qui est hélas celui de l'ensemble des notices. Les auteurs n'hésitent pas à empiler les clichés et les idées toutes faites. Si les pièces reproduites apparaissent parfois (je dis bien parfois) intéressantes, les textes allant avec me semblent remplis de verbiage creux. J'ai l'impression de lire des mots au kilomètre, en retrouvant page après page toute la phraséologie voulue. C'est un produit typique de l'écriture sur l'art contemporain, qui brasse beaucoup de vide. D'où un certain ennui, à mois qu'il ne s'agisse d'un ennui certain.

A part cela, le lecteur remarque que le FCAC a acheté dans l'ensemble de bonnes choses et d'autres qui étaient à la mode au moment des décisions. Au fil des pages apparaissent des noms connus. Ils vont de John Armleder à Rémy Zaugg pour les aînés. De Valentin Carron à Denis Savary pour les jeunes. L'honnêteté me pousse à dire que la plupart des gens reproduits sont au moins dans la cinquantaine. Semble aussi avoir été favorisé un art tirant vers ce qui se voit officiellement considéré comme contemporain. On reste ici dans la recherche. Le sérieux, du moins apparent. Autant dire qu'il ne s'agit pas d'une partie de plaisir. La collection du FCAC ressemble finalement à celles que se font faire les banques pour rappeler leur «engagement culturel».

Pratique

«101 Œuvres, 101 Artworks», ouvrage collectif, 240 pages, aux Editions Infolio.


Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."