Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Le colloque sur "`Peindre à Avignon aux XVe et XVIe siècles" se déroulera fin avril

L'Université de Genève proposera ainsi, sous la direction de Frédéric Elsig et de Carmen Decu Teodorescu, ses huitièmes journées sur la peinture française de la Renaissance.

"Le Couronnement de la Vierge" d'Enguerrand Quarton.

Crédits: DR

C'est reparti pour un tour! Le vendredi 26 et le samedi 27 avril, l'Université abritera le huitième colloque sur «Peindre en France au XVIe siècle», qu'organisent Frédéric Elsig et Carmen Decu Teodorescu. J'en profite pour rappeler que la publication des actes avance avec une étonnante régularité. Ici, pas d'attentes démesurées. Les parutions s'effectuent dans l'année. C'est à la mi-mars qu'est sorti de presse, toujours chez Silvana, «Peindre à Bourges au XVIe siècle». Les conférences sur le sujet avaient été prononcées en avril 2018.

Pour Avignon, la tranche temporelle s'est vue élargie. Le grand siècle de la cité des papes reste le XVe, avant que les pontifes retournent à Rome. La journée de vendredi (qui commencera en fait à 14 heures), demeurera donc vouée aux années 1400-1500. Il sera notamment question d'Enguerrand Quarton, auteur d'un célébrissime «Couronnement de la Vierge» toujours conservé sur place, ou de Barthélémy d'Eyck. La ville formait alors un foyer cosmopolite. Il suffit de lire les noms des artistes, même si Hans Clemer se montre actif au début du XVIe et si Giovanni Capassini exercera ses talents en pleine Renaissance. Ces derniers feront donc l'objet de communications le samedi, où la séance commencera dès 9 heures du matin.

Orateurs débutants

Les orateurs viendront d'un peu partout, de Paris à Londres. Notons cependant que ces réunions universitaires permettent aussi aux étudiants avancés de fourbir leurs premières armes en public. Professeur d'art médiéval, Frédéric Elsig pousse certains de ses élèves à s'exprimer. C'est une chose de rédiger et une autre de parler. On entendra donc, de l'Université de Genève, Mireia Castaño, Constantin Favre, Camille Larraz ou Raphaël Villa. Je terminerai en disant que tout se déroulera à la Salle 111 d'Uni-Bastions, que le programme se déniche quelque part sur le site www.unige.ch et que le numéro de téléphone de l'organisatrice Carmen Decu Teodorescu est 022 379 76 19. L'entrée demeure gratuite dans la limite des sièges disponibles. Je vous rassure tout de suite. Il y a aura de la place pour tout le monde!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."