Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Le Centre Pompidou devrait ouvrir une antenne américaine à Jersey City en 2024

La ville payerait les coûts et verserait une redevance. Paris fournirait ses collections et son savoir-faire. L'ancienne cité industrielle se cherche une nouvelle image.

Le Pathside Building. Etat actuel.

Crédits: DR.

Et un de plus! Le Centre Pompidou fait des petits, comme une sorte de mère porteuse. Il aura fallu du temps pour que les projets de Beaubourg, ouvert au public en 1977, accouchent de réalités concrètes. Metz restait plutôt une antenne. Il s’agissait de dégorger le musée parisien quelque part en province. Plusieurs cités étaient en lice. Celle de Lorraine l’a emporté avec des arguments financiers choc. Geste architectural au pire sens du terme, le bâtiment de Shigeru Ban a été inauguré en 2010 et restauré l’année suivante.

Il y a ensuite eu Bruxelles dans un ancien garage. Puis Malaga et Shanghai (1). Manquait au palmarès le Nouveau Monde. «Le continent américain était pour nous un objectif d’un intérêt évident», a reconnu lors d’une récente conférence de presse le directeur Serge Lasvignes. Il fallait seulement attendre une initiative partie d’outre-Atlantique. Les règles du jeu restent en effet claires. La ville voulant entrer en partenariat avec le Centre prend en charge la création du lieu, son exploitation et les coûts annexes. Elle paie en plus une redevance à Paris. Ce dernier fournit, comme le Louvre pour Abu Dhabi, son ingénierie, sa marque et ses collections. Beaubourg a renoncé à se déplacer lui-même dans les régions françaises culturellement déshéritées. L’expérience déjà ancienne d’une sorte de camp volant s’est terminée dans les années 2010 sur un cuisant échec. On évite du coup aujourd’hui d’en parler.

Une ancienne halle de tramways

C’est à New Jersey, une ex-ville industrielle située dans l’État du même nom, que s’ouvrira en 2024 le premier Beaubourg états-unien. Depuis les années 1980, la cité se cherche un destin, et surtout une image. Difficile d’exister au bord de l’Hudson en face de Manhattan! D’où l’idée de transformer un magnifique bâtiment utilitaire construit en 1912, le Pathside Building. Le musée sera ainsi situé dans une ancienne halle de tramways de 5400 mètres carrés. A en juger les images de synthèse, il restera à peu près tel quel après les importants travaux. Le chantier a été confié au bureau de Rem Koolhaas. Le New Jersey a tout de même voulu une archistar.

Le bâtiment après réhabilitation. Photo OMA.

Serge Lasvignes a précisé que l’idée d’aboutir à New Jersey, sur un terrain culturel vierge, le séduisait beaucoup. Il n’aurait pas voulu d’un Pompidou à New York, où la compétition de révèle extrêmement rude avec le Met, le MoMA, le Guggenheim, le Whitney ou le Brooklyn Museum. Il y a déjà saturation. Il y aura juste à créer un public neuf à New Jersey, avec des collections d’essence plutôt européenne. A mon avis, Pompidou y gagnera davantage en terme d’argent que d’image. On ne parle guère de Pompidou Bruxelles ou de Pompidou Malaga… Dans l’autre sens, seul le Guggenheim de Bilbao s’est d’ailleurs fait un nom. Le musée américain a autrement raté toute ses tentatives de transplantation en Europe. Venise existait déjà grâce à Peggy Guggenheim.

(1) On a aussi brièvement parlé d’une antenne de Beaubourg à Ferney-Voltaire, en marge d’un supermarché qui ne s’est par ailleurs jamais construit. C’était en novembre 2017. J’avais d’abord cru à une mauvaise farce.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."