Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

L'Allemagne va rouvrir ses musées en mai. Chaque Land mènera sa politique

On est à peu près au clair pour Berlin. La date retenue est le 4 mai. Ailleurs le flou règne, mais les choses avancent. Francfort prévoit l'obligation de réserver un créneau horaire.

Le Bodemuseum, sur l'île berlinoise.

Crédits: Wikipedia

Je vous ai déjà fait des projets sur la comète pour la réouverture des musées en Suisse. Un autre article vous a expliqué le jour suivant comment la France reste dans le flou en dépit d’un flot de paroles gouvernementales. Aucune date. Pas la moindre modalité. Les pessimistes voient du coup la grande reprise de musées comme le Louvre pour début 2021. Cela dit, j’ai lu quelques part qu’il y avait aussi pour lui des pronostics donnant le 15 juillet. Le lendemain de non-Fête nationale.

Michael Müller, le maire de Berlin. Photo Reuters, "24 Heures".

Et l’Allemagne? Là, je puis en dire davantage, grâce à un article de la «Frankfurter Allgemeine Zeitung», auquel m’a renvoyé un site italien. Qui dira après cela que l’Europe ne se fait pas tout de même? La situation se révèle ici compliquée. Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le pays possède une structure fédérale. Mais plus accentuée que chez nous. Les Länder font la pluie et le beau temps en matière de «Lockerung». Un mot que l’on pourrait traduire par «desserrage», «assouplissement» ou«détente». Autant dire qu’il n’y aura pas de jour commun pour une réouverture, partielle ou totale.

Conditions à remplir

C’est à Berlin que les choses semblent aujourd’hui le plus claires. Fermés depuis la mi-mars, les établissements de la Museuminsel devraient rouvrir le 4 mai. Une semaine plus tôt que prévu initialement. C’est ce qu’a annoncé le bourgmestre-gouverneur Michael Müller. Il s’agit d’une tentative «dans une situation encore très, très précaire» (il y a récemment eu une remontée des cas suivi d'une redescente). Les musées devront bien sûr remplir des conditions. Il faudra voir de près ces prochains jours quelles sont les possibilités  de visite dans chacun des quelque 170 établissements du Land, «fédéraux,municipaux et privés». Les premiers ne regroupent ainsi que treize collections, disposées dans dix-neuf bâtiments. Ce sont les plus visitées. La Museuminsel accueille en principe trois millions de personnes par an. Mais en comptant des gens venus de tout le pays et aussi de l’étranger, ce qui ne sera pas le cas dans un premier temps. Les bibliothèques devraient aussi rouvrir le 4 mai. Les théâtres attendront eux le 31 juillet. Autant dire que ces derniers n’accueilleront au mieux leurs premiers spectateurs qu’à la rentrée de septembre.

A l'intérieur du Städel Museum de Francfort. Photo Städel Museum.

Et ailleurs? Hambourg réfléchit. La Ville se prononcera fin avril. Mais son Kultursenator Carsten Borsda précise que tout ira très vite au moment du feu vert. En Bavière, rien de sûr selon le Kunstminister Bernd Sibler. Il faut d’abord voir comment gérer la situation dans des mastodontes du type des deux pinacothèques de Munich et et du Germanisches Nationalmuseum de Nuremberg. Francfort souhaite une réouverture début mai. Pour le Städel et le Liebighaus, il y aura un système de réservations à l’avance via le Net. Des tranches horaires permettront de régulariser les flux. La Saxe compte aller assez vite. Ce sera sans doute pour le 4 mai aussi. Mais il y a à Dresde quelques très gros morceaux, dont la galerie de peinture qui a rouvert en fanfare il y a deux mois. Une décision se verra ici prise le 30 avril.

N.B. J'étais récemment au musée de Karlsruhe, aux admirables collections. Eh bien, hors exposition à grand spectacle, il n'y a là quasi personne! Là, selon moi, aucune problème...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."