Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

La promenade des Bastions genevoise rend hommage à MSF avec des photos de Magnum

Médecins sans frontières aura 50 ans en décembre 2021. C'est l'occasion de rappeler son travail humanitaire avec des images qui ont marqué leur époque.

L'affiche de l'exposition.

Crédits: Magnum, DR.

Il n’y a bien sûr ici pas de quoi fêter. Mais il semblait tout de même possible de célébrer. Il y aura cinquante ans le 22 décembre qu’existe Médecins sans frontières (MSF). L’organisation est née d’une dissidence de la Croix-Rouge. L’affaire du Biafra... Les jeunes générations ne voient sans doute plus ici de quoi il retourne, tant les désastres humanitaires ce sont empilés depuis. Mais cet Etat sécessionniste du Nigeria a mobilisé les regards entre 1967 et 1970. Il était devenu le symbole même des enjeux politiques finissant par engendrer des déplacements de population, des famines et des guerres. D’aucuns ont alors considéré que la Croix-Rouge avait été coupable en gardant le silence sous le prétexte de suivre un devoir de réserve. Il fallait aller plus loin, mais sans elle.

En un demi siècle, il s’est passé bien des choses horribles sur la Planète. Au Biafra ont succédé le Cambodge ou le Liban dans les années 1970. Des drames effacés sur le front sans cesse renouvelé de l’actualité par le Soudan dans la décennie suivante. Ou plus tard encore par le Rwanda génocidaire. Ces catastrophes n’ont rien de naturel. Il est d’ailleurs frappant de constater, en regardant les panneaux aujourd’hui posés à Genève dans le parc des Bastions, de voir à quel point les éléments telluriques sont (encore) restés peu nombreux face aux conflits nationaux ou religieux. Le tremblement de terre en Haïti, début 2010, pèse relativement peu face aux interminables conflits moyen-orientaux ou africains. Des guerres civiles qui s’éternisent ou rebondissent. Pensez au Tigré éthiopien à l’heure actuelle…

Un devoir d'information

Pour montrer ces désastres, MSF utilise ici les images prises depuis 1971 par les membres de l’Agence Magnum. Depuis sa fondation en 1947, cette association de photographes couvre en effet tous les conflits terrestres. Sa mission d’information rejoint d’une certaine manière le devoir de panser et soigner de MSF. Les promeneurs retrouveront ainsi à Genève, expliquées de manière simple par des témoins, les images signées par les plus grands photo-reporters de ces cinq dernières décennies. Abbas «couvrait» le Nigeria en 1971. Raymond Depardon sillonnait le Liban et (déjà!) l’Afghanistan à la fin des années 1970. Stuart Franklin était là, en 1985, quand la famine frappait au Darfour soudanais. Il y a ensuite Gilles, Peres ou Paolo Pellegrin quand les drames atteignirent à leur tour la Méditerranée des migrants ou le Bangladesh des inondés.

Dix-neuf clichés historiques, pour la plupart en noir et blanc, ont été retenus pour cette exposition en plein air. Ils se voient complétés par des reportages sur quatre catastrophes en cours. Notons que la présentation, se terminant ces jours, se déroulait pour bonne partie en même temps que «Visa pour l’image» de Perpignan. Un festival qui s’est terminé le 12 septembre. Tout le malheur du monde a rendez-vous une fois par an à Perpignan...

Pratique

«Regards témoins», promenade des Bastions, Genève, jusqu’au 23 septembre. En plein air. Ouvert en même temps que le parc, sept jours par semaine.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."