Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

La Fondation Martin Bodmer rouvrira à Cologny en juin. Masques et escaliers séparés!

La Fondation, toujours en travaux, a chamboulé son programme. 2021 sera son année Dante, le poète étant mort en 1321. Les manuscrits suisses se voient renvoyés à 2022.

L'un des masques créés par Werner Strub pour "L'oiseau vert" à la Comédie.

Crédits: Succession Werner Strub, Fondation Bodmer, Cologny 2020.

Vous ne verrez pas cette année l’exposition «Trésors enluminés de Suisse» à la Fondation Martin Bodmer de Cologny. Je vous explique le pourquoi du comment dans l’article situé une case plus haut dans le déroulé de cette chronique. Cela ne signifie pas qu’il ne se déroulera rien en 2020 dans le musée privé, aujourd’hui en travaux. Directeur de l’institution, Jacques Berchtold fait le point sur une année de chamboulements. Voici ses prévisions face à l’imprévisible.

Jacques Berchtold, la Bodmeriana rouvrira-t-elle le 11 mai, comme d’autres musées suisses?
L’annonce du Conseil Fédéral, le 29 avril, nous a pris de court. Nous étions parts avec l’idée d’un déconfinement le 9 juin. Nous nous étions adaptés. Les travaux, qui reprennent maintenant, en tenaient compte. Notre comptoir d’entrée se retrouve ainsi derrière un galandage provisoire. Il faut dire que nous arrivons après plusieurs années de chantier à bout touchant. Nous aurons bientôt notre salle de consultation pour les chercheurs, notre librairie et tout ce qui doit caractériser aujourd’hui un musée. Nous ne rouvrirons donc pas en mai, mais en juin, comme sans doute le MEG, l’ex Musée d’ethnographie.

Pas d’exposition sur les manuscrits…
Non dans la mesure où elle se voyait assortie de nombreuses animations et surtout de visites d’élèves. Celles-ci restent aujourd’hui doublement impossibles. Il y a les règles sanitaires et les enseignants ont la tête à autre chose. En septembre, nous montrerons comme prévu à partir du 16 octobre notre manifestation tournant autour des masques de théâtre créés par Werner Strub. Un homme qui a beaucoup travaillé à la Comédie de Genève avec un metteur en scène comme Benno Besson. Cette présentation durera jusqu’en avril. Il y aura ensuite Dante. Nous ne pouvons pas y échapper. D’une part le poète italien est mort en septembre 1321 à Ravenne. De l’autre, il formait pour Martin Bodmer l’un des cinq piliers de la littérature mondiale avec la Bible, Homère, Shakespeare et Goethe. Nous devons donc repousser les manuscrits à avril 2022.

Dans quelles conditions pourrons-nous visiter la Fondation lors de sa réouverture de juin 2020?
Avec toutes les sécurités voulues. Un étroit contingentement du nombre des visiteurs, qui seront individuels. Plus question de groupes maintenant. Du gel et des masques à l’entrée. Un escalier pour accéder aux salles et un autre pour ressortir, afin que les membres du public n’aient pas à se croiser. La demande expresse à ce que les gens ne s’agglutinent pas devant telle ou telle œuvre. Chacun devra donc se promener à son rythme sans parcours imposé.

Au moins, avec Werner Strub, les visiteurs se retrouveront-ils à égalité. Ce sera masque contre masque!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."