Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

La "dalle de Saint-Belec" a parlé. C'est la plus vieille carte topographique occidentale

Découvert en 1900, le bloc de pierre avait été oublié au Musée des antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye. Il représenterait la Bretagne d'il y a quatre mille ans.

La fameuse carte de Bretagne.

Crédits: Daniel Glicksman.

Voilà une nouvelle qui incite à rêver. L’archéologie sert en grande partie à cela. Tous les éléments se voient réunis avec la «dalle de Saint-Bélec», qui fait aujourd’hui l’actualité, alors qu’elle a environ 4000 ans. Tout commence en 1900, une date bien ronde. Un paléontologue au nom distingué, Paul de Chatellier, exhume alors dans le Finistère une grosse pierre couverte de signes formant la paroi d’un tumulus. Il faut en effet imaginer un bloc de 220 centimètres sur 153. Nos lointains ancêtres n’avaient pas peur des efforts physiques. L’homme n’arrive rien à en déduire, même s’il sent se trouver devant un document important. «Il faudra un jour un nouveau Champollion pour résoudre l’énigme.».

La pierre est léguée en 1924 au Musée des antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye. La France a en effet envoyé depuis Napoléon III son plus lointain passé en banlieue. Il occupe certes un château Renaissance magnifiquement restauré par l’empereur. Il n’en s’agit pas moins d’un exil. La pierre finit oubliée dans un sous-sol profond, à l’image de saint des saints dans «Les aventuriers de l’Arche perdue» de Steven Spielberg. Plus personne n’y pense. Il faut attendre 2014 pour que cet énorme caillou revienne à la lumière. Depuis 2017, il a été ausculté dans tous les sens par une (petite) armée de spécialistes. Leurs conclusions viennent de paraître dans de «Bulletin de la Société préhistorique française».

Le disque de Nebra

Et quelles sont-elles? Eh bien la dalle serait la première carte terrestre occidentale! Ni plus, ni moins. Des hommes (devrais-je ajouter «et des femmes»?) vivant quelque part entre 2000 avant Jésus-Christ et 1600 auraient tracé là une partie de la Bretagne. Le 80 pour-cent de leurs gravures concorderaient avec la réalité. Ces gens auraient même voulu donner l’illusion de relief. Leur carte serait en 3D, même si les humains ne disposaient bien sûr pas de l’imprimante voulue. Inutile de préciser que la «dalle de Saint-Bélec» devrait trouver une place d’honneur dans le musée, ô combien poussiéreux, dont les salles ne sont jamais toutes ouvertes en même temps faute de personnel… et de public.

Le "Disque de Nebra". Photo DR.

La presse s’est arrêtée là. Mais il serait intéressant de rapprocher la dalle du «disque de Nebra», bien plus petit. Sorti de terre en 1999 lors d’une fouille clandestine menée dans le Saxe-Anhalt, cet objet de bronze et d’or représenterait, lui, la voûte céleste. Son histoire se révèle non moins extraordinaire. Il s’est vu récupéré en 2001 par l’Allemagne après un coup de filet mené par la police bâloise, dont des membres s’étaient passer pour des acheteurs d’archéologie aux provenances douteuses. Arrestation dans un restaurant de la ville. Le disque était alors daté de 1600 avant Jésus-Christ. Avec des arguments un peu byzantins, et en tenant compte de la positions des étoiles, certains spécialistes ont depuis voulu le rajeunir de six siècles. Allez savoir, vu l’absence de contexte archéologique! De toute manière, c’est un objet magnifique. L’œuvre a été exposée à Bâle, où je l’ai vue. Il fallait bien remercier la police locale.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."