Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

IDÉES/L'historien de l'art franco-tchèque Hubert Damisch est mort à 89 ans

Crédits: DR

C'est «Libération» qui a annoncé ce samedi 16 décembre la mort d'Hubert Damisch. La nouvelle a passé en quelques heures à la première place des lectures de son site. La nouvelle correspond donc aux lecteurs du journal. C'est dans un milieu universitaire, intellectuel ou germano-pratain (de Saint-Germain-des-Prés) qu'on s'intéressait le plus à cet historien de l'art pas comme les autres, qui vient de disparaître à 89 ans. Le nouvel Erwin Panofsky, en moins théorisant. 

Il existe en effet deux conceptions de l'histoire de l'art. Elles restent antagonistes, alors qu'elles devaient devenir complémentaires. L'une s'intéresse aux œuvres matérielles et aux archives. C'est la méthode à la fois historienne et sensible, dans la mesure où elle demeure liée au «connossoirship». L'autre, beaucoup plus cérébrale, repose sur l'analyse et l'évolution des idées. Le grand brassage, avec un zeste de littérature et un chouïa d'ethnologie. C'est à la limite une histoire sans tableaux ni sculptures précis. Avec «Théorie du nuage, Pour une histoire de la peinture», le Tchèque d'origine se situait nettement dans le second camp. Il faut dire que l'ouvrage, paru en 1972 chez Seuil, coïncidait avec le grand boom de la sémiologie et du structuralisme.

Notable de la pensée 

Notable de la pensée (dans la mesure où cet enseignant à l'Ecole Normale supérieure et à la Haute Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales s'est beaucoup répandu dans les revues savantes comme dans les colloques), Damisch a publié d'autres livres jugés importants. Je citerai «L'origine de la perspective» chez Flammarion en 1987, «Le Jugement de Pâris, Iconologie analytique» également chez Flammarion en 1992 ou «Un souvenir d'enfance par Piero della Francesca» au Seuil en 1997. Ce dernier se faisait bien entendu l'écho du «souvenir d'enfance de Léonard de Vinci» par Freud. L'idée générale est que les images ont leur propre pensée. Selon un observateur, «Damisch a entrepris concernant l'art ce qu'à la même époque Jacques Lacan s'efforçait de faire avec la psychanalyse.» On ne rigole pas.

Photo (DR): Hubert Damisch il y a quelques années.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."