Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Le Salon du livre aura lieu du 26 au 30 avril avec quelques "plus"

Crédits: Pierre Albouy/Site du Salon du Livre

Il s'est glissé tant de manifestations nouvelles à Genève (dont je perçois parfois mal l'utilité), que l'on finit par négliger les anciennes. Elles ont l'air de vieilles lunes. Ces dernières n'en existent pas moins, et parfois mieux, comme le Salon du Livre. Initié par Pierre-Marcel Favre et aujourd'hui dirigé par Isabelle Falconnier, il en arrivera à sa 31e édition en 2017. La chose me semble respectable. En 1987, il n'y avait cependant rien d'autre à se mettre sous la dent aux dates retenues par Palexpo, qui vont cette fois du 26 au 30 avril. Or, en les notant dans mon agenda, j'ai constaté qu'il y avait alors déjà d'autres événements inscrits, qu'il me faudra du coup contourner. Rien de grave. Contrairement à ce que d'aucuns prétendent, rien n'est incontournable dans la vie, si ce n'est bien sûr la mort. 

De quoi se composera le Salon 2017? Eh bien comme toujours, le menu fixe se verra relevé par des condiments nouveaux. Si la taille de la manifestation a passablement baissé depuis les origines pour atteindre à peu près celle d'Artgenève (qui tend en revanche à augmenter de volume), le nombre de propositions apparaît en constante augmentation. Jugez plutôt! En avril, le pays invité sera le Québec. La «Belle Province» arrivera en nombre. Les 60 écrivains, menés par Dany Laferrière et Marie Laberge, seront accompagnés par 60 maisons d'édition. Un goutte d'eau, ou plutôt de sirop d'érable! Il y aura en tout 1000 auteurs au Salon. Il s'agit bien sûr d'une estimation. La moitié d'entre eux devraient être présente sur l'une des «Scènes».

Plusieurs expositions

La foire, car c'en est tout de même une, comportera bien sûr son lot d'expositions. J'ai noté dans le communiqué de presse, long comme un jour sans pain (1), celle vouée aux «Héro(ïne)s» de bande dessinée, imaginées par vingt créateurs. J'ai aussi remarqué les photos de Patrick de Wilde proposant des «Visages invisibles» de chamanes. Les images seront tout de même visibles, je suppose. Il y aura aussi, dans le genre «y en a point comme nous», un accrochage sur «Les Suisses qui ont fait la France». On se croirait ici au château de Penthes... 

Et les nouveautés? J'y arrive. Pour la première fois, le Public décernera aussi son Prix. Les jurés auront le choix entre dix livres. Ils seront dix, parmi lesquels j'ai remarqué une «trader», une «psy», un diplomate à la retraite et un conseiller en art contemporain. Le Salon affectionne le chiffre 10. Dix jeunes auteurs se verront donc donner un réseau lors du premier «De l'écriture à la promotion». Il y aura bien sûr les dix Scènes habituelles. Notez là une petite adjonction, qui portera leur nombre effectif à onze. Un espace inédit concernera les médias qui, comme chacun sait, ne se portent pas bien. Isabelle Falconnier, directrice du Salon, ne vient-elle pas de «L'Hebdo», qui n'est plus «bon pour la tête» de personne depuis le 2 février...

Assises francophones

Qu'ajouter, à part le fait qu'il se trouvera aussi à Palexpo des livres, plus ou moins classés par genre? Eh bien, deux «trois». Les troisièmes Assises des éditions francophones et suisses se tiendront à Palexpo les 26 et 27 avril. Il y aura enfin trois nouvelles affiches pour le Salon (qui s'est contenté pendant un quart de siècle d'un affreux Jet d'eau). Elle seront dues à l'équipe de Trivial Mass, le bureau qui a renouvelé l'image de la manifestation il y a maintenant six ans. 

(1) L'expression un peu vieilli, je le confesse.

Pratique 

«Salon du livre», Palexpo, Genève, du 26 au 30 avril. Site www.salondulivre.ch On a le temps d'y revenir.

Photo (Pierre Albouy/Site du  Salon du Livre): La signalétique du Salon, imaginée par Trivial Mass.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."