Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Le quatrième étage du Mamco accueille les "espaces de collection"

Crédits: Mamco

Quatrième étage, tout le monde descend! Jusqu'ici, la visite du Mamco commençait par le haut, selon la mode lancée il y a déjà bien longtemps par le Guggenheim Museum de New York. C'était là que se déroulait l'exposition de base, avant la une désalpe non pas aux enfers, mais dans les niveaux inférieurs. Tout se retrouve aujourd'hui chamboulé, sous la direction de Lionel Bovier. Depuis le 11 avril, le quatrième forme un étage patrimonial. C'est lui qui abrite en tout cas quatre des «espaces de collection» faisant la caractéristique de la maison. Le plus connu d'entre eux n'a en effet pas bougé. On n'allait pas déménager «L'appartement»! 

En arrivant dans ce qui constitue en fait un demi-étage, dans le mesure ou le reste de des mètres carrés se voit ici occupé par des bureaux administratifs, la première chose frappante est bien sûr la lumière naturelle. Comme ailleurs dans l'ex-SIP, les fenêtres ont fait leur réapparition. Les murs sont devenus tout blancs. Il y a davantage de respiration. La chose ne signifie pas que les propositions aient diminué. Dans la partie consacrée à la poésie concrète, si seul un mur se voit recouvert d'affiches anciennes, deux meubles de consultation se sont vus dotés de nombreux tiroirs vitrés. Tirez et vous aurez encore, et encore, d'autres documents à consulter! Tout ne se trouve cependant pas là, bien sûr. Les Zona Archives italiennes, déposées à Genève, comptent environ 30 000 documents...

Un lieu permanent pour Ecart 

L'entrée dans les lieux d'exposition se fait sous le signe d'un faisceau argenté, collé sur le plancher. Nous sommes ici dans le domaine d'Ecart. Je ne vous ferai pas l'insulte de vous rappeler de quoi il retourne. Mais il semble bien clair que ce groupe fondé à Genève en 1969 par le trio John Armleder, Patrick Lucchini et Claude Rychner dans la mouvance de Fluxus méritait un lieu permanent, ce qui n'empêchera pas pour autant de modifier à l'occasion le contenu des vitrines. 

Les deux autres coins, ou chambres, sont dévolus à des artistes maison. Il y a d'abord Sarkis. On a même gardé pour lui un bout de cabane, tout le reste des chalets ayant disparu du premier étage avec la nouvelle direction. On pourrait parler de «témoin», comme pour certaines restaurations. Dans la dite cabane se trouve le célèbre canapé, recouvert de signes en néons de couleurs. Le meuble fait partie des emblèmes du Mamco. On comprend que celui-ci l'ait acquis aux enchères au moment où son propriétaire l'a récemment mis en vente à Paris. L'autre espace monographique se voit dédié à Claude Rutault, dont le visiteur retrouve les tranches de tableaux alignés sur des étagères. C'est globalement l'occasion de constater de le quatrième est devenu une sorte de club des aînés. Entre Ecart, Sarkis et Rutault, auxquels il faudrait ajouter nombre de poètes concrets, on se retrouve aujourd'hui entre sexagénaires et septuagénaires... 

La nouvelle équipe du Mamco a procédé à e qu'on peut tout de même appeler un coup de jeune. Son mérite revint ainsi à Sophie Costes, Paul Bernard et David Lemaire. Plus au directeur Lionel Bovier, évidemment. Si le quatrième étage vient seulement de rouvrir, je rappelle que les expositions actuelles se termineront, elles, le 7 mai.

Pratique

Mamco, 10, rue des Vieux-Grenadiers, Genève. Tél. 022 320 61 22, site www.mamco.ch Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, les samedis et dimanches de 11h à 18h.

Photo (Mamco): La cabane de Sarkis, avec le fameux canapé lumineux.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."