Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Le Nouveau MAH restera à la même place. "Un vaisseau amiral"

Crédits: DR

La vérité est à ce qu'il paraît nue. Un projet peut donc logiquement se dévoiler, même s'il ne répond pas toujours à une réalité finale. Dans la bousculade de fin juin précédant la quiétude de l'été, l'avenir du nouveau Musée d'art et d'histoire de Genève s'est donc vu dévoilé jeudi 30 juin. Il forme la réponse des six sages composant la commission externe d'experts. 

Eh bien pas de folie, d'implantation à La Praille-Acacias comme on en a parlé ou, pourquoi pas, de musée virtuel! Le scénario retenu à l'unanimité, puisqu'on parle ici comme au cinéma, est celui d'un MAH agrandi sur son site actuel. Il deviendra ainsi un «campus muséal». Notez bien le mot, très à la mode. Le Nouveau (avec majuscule) MAH acquerra «un statut de navire-amiral», a indiqué le coprésident de la commission Roger Mayou, l'homme du Musée de la Croix-Rouge et de Croissant-Rouge. Toutes les collections se verront du coup rassemblées sur le site de Charles-Galland. Y compris l'horlogerie, dont a parlé il y a quelque temps comme pouvant occuper le Rath, pour l'instant resté à quai (je respecte la terminologie maritime). Le Rath, précisément, ne fera plus partie du MAH, tout d'ailleurs comme la Maison Tavel. L'Ariana avait déjà reçu son indépendance il y a quelques années. Les rats quittent le navire, à moins que nous assistions à une décolonisation.

Le bâtiment actuel, plus l'école 

Quelle est la grande ligne, qui se verra affinée dans un rapport final, remis à la Ville en juin 2018? Le bâtiment actuel, restauré sans doute, sera agrandi en sous-sol. Il annexera l'école voisine, aujourd'hui occupée par la HEAD. Celle-ci quittera les lieux en 2019. La même année 2019, le Conseil municipal devra (mais il en a pris l'habitude) se prononcer sur un nouveau crédit d'étude. Un concours international d'architecture sera alors organisé. La dépêche de l'Agence télégraphique suisse que je cite ne va pas au-delà. Mais j'ai déjà lu quelque part que nous voguions maintenant pour une arrivée à bon port en 2025. 

Un dernier mot. Je ris dans ma barbe, mais l'actuel projet correspond point par point aux idées émises par les opposants à la sauve Nouvel. Mais qui osera officiellement l'admettre? On avait dit en 2014-2015, du côté de la Culture, la solution MAH plus école impossible...

Photo (DR): Oui au musée. C'étaient les petits fours de début 2016 avant le grand four de la votation négative du 28 février.

Texte intercalaire.

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."