Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/La Bible imprimée à bras au MIR est presque terminée

Crédits: Tribune de Genève

C'est l'Apocalypse. A quelques jours de la clôture de la manifestation, la presse à bras installée depuis le 4 juin au Musée international de la Réforme arrive au bout de sa Bible. Les pages sorties sont donc logiquement celles de l'Apocalypse selon saint Jean, ou plutôt selon Jean puisque nous sommes en terre protestante. Ceux qui serrent aujourd'hui la vis de bois, ce 26 octobre, viennent des Philippines. Des touristes de passage à Genève. Gabriel de Montmollin leur explique comment faire, en ne ménageant pas leurs forces. Il en fallait beaucoup, au XVIe siècle, pour qu'un livre puisse sortir en librairie! 

«Tout s'est très bien passé», assure le directeur de l'institution privée. «Nous avons vu passer 14 000 personnes, dont les élèves de 42 classes depuis le 15 septembre.» Les amateurs ont pu partir avec leur page imprimée. Elle comporte du texte et une gravure empruntée à Dürer ou à Holbein. Il existe aussi un modèle avec l'histoire de l'imprimerie racontée par Zep. «Nous avons par ailleurs tiré les feuillets du volume unique qui sera illustré par les créations, elles aussi imprimées, de quatre artistes contemporains genevois.» Je rappelle ici leurs noms. Il s'agit de John Armleder, qui a réalisé le plus de compositions. Une quarantaine. «Des cercles abstraits.» Les trois autres personnes sollicitées (Marc Bauer, Sylvie Fleury et Vidya Gastaldon) ont opté, elles, pour une certaine figuration. «Tout le monde a été prêt dans les temps. Le travail de reliure a commencé. La Bible sera terminée comme prévu le 31 octobre.»

Une idée à suivre

L'idée de Gabriel de Montmollin a séduit. «Il se fait quelque chose de manuel ensemble, les visiteurs emportant le produit. Cela me semble un excellent travail de médiation.» Construite à Yverdon sur un modèle de la Renaissance, la presse se verra donc conservée dans une salle attenante et réutilisée au besoin. Je signale juste qu'elle fait aujourd'hui du bruit. «C'est venu petit à petit. Les premiers jours restaient silencieux. Puis la machine élaborée pour nous s'est mise en grincer. Nous avons eu la mauvaise idée de vouloir l'huiler. Il s'agit en fait d'un processus normal.» 

Voilà. Pour participer à l'entreprise, il vous reste donc moins d'une semaine. 31 octobre. Le Musée international de la Réforme (ou MIR) se trouve 4, rue du Cloître à Genève. Il est ouvert du mardi au dimanche de 10 heures à 17 heures. Site www.musee-reforme.ch Téléphone 022 310 24 31.

Photo (Tribune de Genève): Gabriel de Montmollin à la presse.

Texte intercalaire.

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."