Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Art en Vieille Ville fêtera ses 10 ans le jeudi 2 novembre

Crédits: Adolphe Braun/Galerie Grand Rue, Genève

C'est un chiffre rond. Le jeudi 2 novembre, Art en Vieille Ville (AVV) célébrera ses dix ans d'existence. Il y a aura les traditionnels vernissages simultanés. Les amateurs absents ce jour-là pourront suivre la séance de rattrapage. Elle se déroulera le samedi 4, de 11 heures à 17 heures. Paradoxalement, les gens se révèlent souvent plus disponibles en fin de semaine. 

«AVV est né d'un désir de faire de la pittoresque Vieille Ville de Genève un centre d’attraction dans le domaine de l'art en réunissant ses membres pour proposer au public une sélection d’œuvres répertoriées et de haute qualité», dit la présentation quelque peu auto-promotionnelle de l'association. Il faut dire que les choses n'allaient pas très bien en 2007. L'endroit où il fallait avoir sa galerie était devenu le Quartier des Bains. La Vieille Ville jouait les vieilles lunes. Beaucoup d'arcades se retrouvaient à louer. Notons qu'elles le sont redevenues, mais il s'agit là d'un phénomène économique aujourd'hui général.

Une relative bonne santé

Ce qui semble clair, c'est qu'AVV, dont certains éléments ont bien sûr changé en une décennie (Interart ou Foëx ont disparu), se porte aujourd’hui mieux que les Bains. Comme le rappelle pour ceux qui savent compter le programme de la prochaine manifestation du Quartier, agendée pour les samedi 11 et dimanche 12 novembre (le week-end d'art contemporain), les galeries survivantes ne demeurent plus que neuf à Plainpalais. Le chiffre est donc descendu en-dessous du seuil psychologique des dix. Il ne remontera pas de sitôt, vu qu'Olivier Varenne ne vient finalement pas, ou du moins pas là. Il y a bien trois lieux associés, plus le BAC et les restaurants à la mode, mais ce n'est pas la même chose. 

En Vieille Ville, les galeristes sont en effet désormais quatorze, certains gardant leur liberté comme Charly Bailly. Deux nouveaux sont à signaler. Il y a Grob, rue Etienne-Dumont, qui montrera le designer israélien Ron Arad, qui a bénéficié il y a quelquess années d'une grosse exposition au Centre Pompidou. L'autre est Schifferli, le minuscule espace de la Grand-Rue animé par Patrick Pouchot-Lermans. Ce dernier présentera cinq ntshalk (il s'agit de pagnes Kuba du Congo) et cinq Chillida. Il faut dire que les choses vont normalement par dix, pour ceux ayant respecté les consignes.

Tout va par dix

Il y aura donc «Dix doigts» chez TACTILe, spécialisé dans le bijou contemporain. Phoenix Ancient Art sera «Ancient Art by 10» rue Verdaine et invitera à des «Déclinaisons antiques autour du chiffre 10» rue Etienne-Dumont. Il y aura dix artistes chez Marie-Laure Rondeau, Galerie Grand-Rue. Gowen se livrera à une arithmétique de base, «5 x 2 = 10». De Jonckheere présentera dix monochromes du Monégasque Philippe Pastor et Anton Meier dix artistes suisses, dont Markus Raetz. Représentant émérite du tableau hollandais du Siècle d'or, Salomon Lilian alignera «10 pièces maîtresses pour les dix ans d'AVV».

Et autrement? Je vois que Patrick Gutknecht proposera des photos de Marion Dubier-Clark. Gagosian offrira Franz West. Rosa Turetsky confiera de nouveau ses cimaises à Alexandre Joly. Sonia Zannettacci sera enfin «Chiffres et lettres», ce qui n'exclut bien sûr pas le nombre dix.

Pratique

Art en Vieille Ville, jeudi 2 novembre de 17h à 21h (du moins je suppose, l'horaire a été oublié). Portes ouvertes le samedi 4 novembre de 11h à 17h. Site www.av.ch Il existe une petite brochure.  

Photo (Galerie Grand-Rue): Adolphe Braun fera partie des dix noms sélectionnés par la Galerie Grand-Rue.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."