Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Embouteillage de vernissages ce soir à Genève. Y a-t-il encore un pilote dans l'avion?

Le MEG et l'Ariana ouvrent leurs grandes expositions. Les Bains vernissent en commun. Piguet lance sa saison de ventes aux enchères. Où donc aller?

Après le lapin de Jeff Koons, ceux de la Suissesse Claudia Comte. A voir aux Bains!

Crédits: Photo fournie par la galerie Joy de Rouvre

Au secours! Où se trouve la sortie? Ce jeudi 16 mai, c'est la grande journée genevoise. Tout le monde organise son événement en même temps. Le jour y est pour quelque chose, je veux bien. Le jeudi, aucun besoin de dérogation spéciale pour organiser une «nocturne». N'empêche qu'il existe des concentrations parfaitement possible à éviter. Le jeudi 9 mai, il ne se passait rien de spécial dans notre ville, à ce que je sache.

Qu'y aura-t-il donc dans quelques heures? D'abord les Bains. C'est un nouvel épisode des vernissages communs. Tout se passera entre 18 et 21 heures. Une «nuit» courte, la vraie «nuit» étant prévue pour le 20 juin. Mais il s'agira d'une occasion exceptionnelle, comme le rappelle le site www.quartierdesbains.ch Il nous dit d'ailleurs bien haut: «Save the date». En anglais pour faire plus contemporain. Huit des dix-sept «entités culturelles» regroupées par cette organisation ont invité une galerie internationale. Celle-ci proposera chez elles une exposition. Brisa est ainsi à l'Espace L, kamel mennour (ne mettez jamais de majuscules!) chez Laurence Bernard, Weinstein Gallery et Minsky chez Patrick Cramer, König chez Joy de Rouvre. Un instant. Je reprends ma respiration. Il y aura aussi Capitain Petzel chez Mezzanin, Albert Baronian chez Xippas, Gno Far chez Skopia et Allen chez Wilde. Je crois que cette fois le compte est bon.

Evénement passé

Ce n'est bien sûr pas tout! On essaie aux Bains de nous faire croire qu'il s'agit la d'une chose mûrement concertée, mais j'en doute. Ce soir, en effet, le MEG ouvre sa grande exposition annuelle. Il s'agit de «La fabrique des contes» Je vous envoie dès ce soir un entretien avec sa commissaire Federica Taramozzi. La Ville n'allait pas s'arrêter là. Par une coïncidence astrale, l'Ariana inaugure au même moment, mais à l'autre bout de la cité, la manifestation consacrée au céramiste Jacques Kaufmann. Comment est-ce possible? N'y a-t-il donc aucun pilote dans l'avion, alors qu'on y compte trop de passagers? Il semble bien que non, alors que nous disposons d'un département culturel surpeuplé.

J'ajoute pour la bonne bouche que le cocktail de Piguet pour ses prochaines ventes aux enchères se déroulera aussi ce soir. Sur invitation, cette fois. Les visites publiques commenceront ici demain vendredi. Je signale cependant que l'exposition du MEG durera jusqu'en janvier, que les Bains ne vont pas décrocher les oeuvres tout de suite et que l'Ariana maintiendra un certain temps Kaufmann en place, d'autant plus que ce dernier a conçu dans le jardin des murs de briques mahousses. N'empêche que l'événement aura eu lieu et qu'il s'agira dès lors de vieilles lunes.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."