Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Deux tumulus ont été éventrés en Lydie pour des trésors antiques imaginaires

C'est une fatalité sur le Plateau des Monticules, que la Turquie aimerait voir retenue par l'Unesco. Les tombes sont pourtant vides depuis des siècles.

Le tumulus de Crésus. L'homme qui transformait tout en or.

Crédits: DR.

C’est une histoire sans fin, et apparemment sans espoir. Deux «tumulus» du Plateau des Monticules, qui s’étend sur 7400 hectares en Lydie, ont été pillés de la manière la plus violente. Les chercheurs de trésors ont utilisé des engins de chantier, éventrant le sol en profondeur. Tout cela sans doute pour rien. Comme le rappelle Yusuf Gezgin, professeur d’archéologie à l’université turque de Manisa, les monceaux d’or supposés n’ont pas attendu gentiment les délinquants actuels. «Ces tombes étaient déjà pillées dans l’Antiquité. Les Byzantins ont continué le travail. Il ne reste depuis longtemps plus rien à l’intérieur. Les destructions actuelles se font sans aucun but réel.»

Il faut dire qu’il y a dans les parages bien des tombes, aujourd’hui vieilles de 2700 ou 2800 ans. On en compte en tout 115, appartenant à des rois ou à de hauts dignitaires d’un royaume devenu légendaire. Haut de 63 mètres, le tumulus d’Alyatta II est ainsi celui du père de Crésus. Et le Plateau des Monticules ne se trouve pas loin de l’antique capitale Sardes, bâtie près de la rivière Pactole. Il y a de quoi rêver. L’ennui, c’est que ces chimères aboutissent à des destructions irréparables, ou du moins difficilement corrigibles. Selon les archéologues, le 90 pour-cent des tombeaux a subi ces dernières années une intrusion. La police a récemment découvert 26 chantiers de fouille illégaux, arrêtant 66 personnes.

A l'origine du royaume de Lydie, la légende d'Hercule et de la reine Omphale. Voici l'affiche du film de 1959. Photo DR.

L’affaire actuelle, un brin médiatisée (1), gêne beaucoup le gouvernement d’Ankara. Il existe en effet, depuis 2013, un projet de demander pour la Lydie un classement au Patrimoine de l’Unesco. A moins d’une inscription immédiate sur la liste des sites en danger (celle qui stigmatise), on voit mal comment l’affaire peut se conclure. Pour l’instant, il y aura une surveillance accrue et des rondes de la police turque sur le Plateau des Monticules. Mais 7400 hectares, c’est grand!

(1) J’ai lu une dépêche sur ce sujet dans «Le Figaro», au chapitre «Archéologie», classé sous «Science». Le quotidien français fait nettement davantage et mieux, en ce domaine, que «Le Monde», un peu paresseux à mon avis sur la question.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."