Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Des Américains veulent adapte le "Salvator Mundi" de Vinci en comédie musicale!

Le tableau vendu en 2017 pour 450,5 millions de dollars n'a plus été vu depuis. La majorité des experts ne croit aujourd'hui plus à son autographie. On verra sur scène!

Deux assistantes de Christie's devant le tableau avant sa vente de 2017.

Crédits: AP.

Tout peut arriver. Le «Salvator Mundi» attribué (non sans optimisme pour certains) à Léonard de Vinci va faire l’objet d’une comédie musicale. La création de cette dernière est prévue pour 2022. «Le spectacle racontera comment un portrait de Jésus, une peinture sur un panneau de bois effrité et griffé a pu se vendre 1100 dollars en 2005 (1) et 450,5 millions en 2017», expliquent les promoteurs. Ces derniers ne sont pas n’importe qui. Caiola Productions a derrière elle les succès phénoménaux de Willy Wonka et de sa chocolaterie comme de «Hamilton», un "musical" identitaire racontant les débuts de l’indépendance américaine avec des acteurs noirs.

On l’aura deviné. Le librettiste se permettra des libertés. «Certes, l’intrigue se fondera sur une histoire vraie, mais le spectacle prendra une portée plus profonde, plus métaphysique.» Ciel! Pour le moment, la nouvelle relayée en anglais par «The Art Newspaper» n’en dit pas davantage. On ignore comment se verra racontée la genèse du tableau vers 1500 et de quelle manière sera illustré son passage à travers diverses collections historiques (attention, il existe plusieurs versions de l’œuvre!) Impossible de connaître ainsi la manière dont s’y verront racontées les affaires entre Dmitri Rybobolev et Yves Bouvier, le second ayant à une certain moment vendu le tableau (avant restaurations) au premier. Je ne peux du coup pas vous dire si les acteurs incarnant le Russe et le Genevois seront, ou non, également Noirs. Ce serait alors du «blackface». Côté judiciaire, entre les deux ex-partenaires devenus ennemis mortels, on reste aujourd’hui encore dans le cirage.

Multiples conjectures

Cela dit, plus personne n’a revu le tableau depuis 2017. Il ne figurait pas dans la rétrospective Vinci du Louvre, l’an dernier. Une absence qui devait arranger bien du monde. Les experts divergent plus que jamais sur l’autographie du Christ. L’Américaine Carmen Bambach et l’Anglais Matthew Landrus penchent pour une création de Bernardino Luini, un disciple de Vinci (une exposition a récemment été consacrée à Luini au Palazzo Reale de Milan, je vous en avais parlé). Jack Franck croit y voir la main de Salai complété par celle de Giovanni Boltraffio, d’autres élèves du maître. Les partisans du tout-Vinci pour cette ruine, dont seule une main (la droite) a échappé aux restaurateurs se font rares.

Mais où se trouve au fait le tableau? Les gens se perdent en conjectures. «The Art Newspaper» cite des bruits concernant le Louvre d’Abu Dhabi, un musée genevois (si si, je vous le promets!) et le yacht du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane. Allez savoir, même si Abu Dhabi aurait bien confirmé en 2019 être propriétaire du tableau ou de ce qui en reste.

Eté militant

Je profite de l’occasion pour vous dire que trouver une nouvelle aussi légère devient rare sur «The Art Newspaper» Le mensuel britannique, du moins sur son site, n’en a plus cet été que pour la décolonisation, le féminisme dur ou l’anti-racisme. Plus rien à voir avec «Il Giornale dell’arte», qui était au départ la publication mère. Ici l'on prêche!

(1) Une source que j’ai consultée pour vérification dit 11 000 dollars.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."