Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Christian Gonzenbach expose ses sculptures à Genève chez Laurence Bernard

Le Genevois a eu d'autres idées. Elle vont d'un moteur de camionnette repris en céramique aux "défigurines" et aux "fantômes". L'imagination est au pouvoir.

"Die wilde Jagd", bronze 2019.

Crédits: Christian Gonzenbach, galerie Laurence Bernard, Genève 2021.

C’est joyeux. C’est frais. C’est imaginatif. Ne lisez surtout pas le texte d’accompagnement prévu par la galerie Laurence Bernard pour l’exposition de Christian Gonzenbach. Expliquer le travail du sculpteur genevois par la physique quantique (si si!) me semble aussi absurde que de donner la recette d’un dessert accompagnée par la théorie du big bang. Il faudrait une fois que ceux qui parlent d’art contemporain arrêtent de pédaler en roue libre. Place aux œuvres!

Cette fois, Christian propose des pièces issues de plusieurs séries récentes. L’homme reste un expérimentateur. Un bricoleur surtout. Il invente des trucs, les développe et les mène à leur point de perfection. Puis leur auteur se lasse. Une démarche qu’il faut saluer. Il existe trop d’artistes construisant toute leur carrière sur une seule idée. Les raies de pyjama pour Daniel Buren. Les points équidistants de Niele Toroni. Le même petit motif indéfiniment répété pour Claude Vialat. Avec Gonzenbach, c’est le défilé permanent. Et donc la surprise. On a connu les animaux empaillés à l’envers. Les céramiques argentées tirées de bustes classiques. Les statues en ciment. Chez la galeriste des Bains, il propose cette fois des «hanabi» ou des crânes de mammifères coulés dans le bronze. Un bronze qu’il fabrique bien évidemment lui-même. Plus des «défigurines» et des «fantômes». Il se trouve même pour faire bon poids un moteur diesel de camionnette Ford moulé et reproduit en céramique émaillée rouge feu. Ma pièce préférée. Ici Christian roule pour moi.

Nuages d'aluminium

Deux choses cohabitent toujours dans ces réalisations, en général de petite dimensions. Il y a d’abord une ou deux techniques, mitonnées avec des appétits d’apprenti sorcier. Et puis le résultat, esthétique ou non. Prenez par exemple les «hanabi». Ils résultent de l’aluminium en fusion versé dans un vase en porcelaine préalablement enterré dans du sable spécialement préparé. Avouez qu’il fallait y penser! Le métal en fusion fait comme de juste éclater la céramique. Le métal s’échappe des trous. En se solidifiant, il adopte des formes de nuages. «Hanabi» signifie «feu d’artifice» en japonais. Il y a évidemment là une part de hasard. Mais pour toute poterie ne doit-on pas tenir compte de «la part du feu»?

"Wild Water" au Muséum d'histoire naturelle de Neuchâtel. Photo tirée du site de Christian Gonzenbach.

Je ne vais pas vous détailler le reste, qui doit s’affronter «de visu». L’important reste après tout le résultat. Moi, j’apprécie. Si vous aimez aussi, je vous signale que Christian Gonzenbach signe parallèlement une énorme pièce, en forme de fontaine cascadante (et boueuse), dans la nouvelle exposition du Musée d’histoire naturelle de Neuchâtel. Titre de la manifestation: «Sauvage». Je vous en parlerai bientôt. Je vous dis juste aujourd’hui qu’il s’agit là d’une réussite remarquable.

Pratique

«Christian Gonzenbach», galerie Laurence Bernard, 37, rue des Bains, Genève, date de fin non communiquée. Tél. 076 329 60 28, site www.galerielaurencebernard.ch Ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 18h, le samedi de 12h à 17h.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."