Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

CHOIX/Que voir de bien et en même temps de proche? Dix propositions

Crédits: Maison d'Ailleurs, Yverdon

Trop tôt. Trop tard. On ne sait jamais quand donner une liste d'expositions à conseiller (et parfois à déconseiller). Il y a toujours celles qui ouvrent et celles qui ferment. Le Mudac a ainsi verni ses nouveaux accrochages hier 8 février, alors que le Musée cantonal des Lausanne le fait demain, vendredi 10. L'Ariana genevois se glisse entre les deux, aujourd'hui le 9, avec ouverture au public le 10. Ce sera pour une autre fois. Voici la sélection actuelle, qui réunit des manifestations situées dans un proche périmètre. Lyon se situe après tout moins loin de Genève que Zurich. 

Genève

Fang Lijun, Espaces interdits. Il s'agit d'un des plus importants artistes chinois actuels. Sa peinture est bien connue en Occident. Voici sa sculpture céramique, faite d'un rien de porcelaine et de beaucoup de vide. D'où une inquiétante fragilité. Voulue. L'Ariana n'en a pas moins dû multiplier les barrières protectrices, tant ces accumulations de petits cubes donnent envie de toucher (Jusqu'au 2 avril, www.ariana-geneve.ch).
Dinosaures. Loin du vacarme et du spectaculaire de la récente exhibition de Palexpo, voici l'exposition sérieuse sur les géants de la préhistoire. Ici, les squelettes sont vrais. Le parcours s'ouvre avec une bête de 27 mètres de long, trouvée dans le Wyoming. Le Muséum d’histoire naturelle a collaboré avec celui d'Aathal, près de Zurich, qui conserve de superbes spécimens presque intacts (Jusqu'au 12 mars, www.dino-expo.ch).

Lausanne

Sans limite. La photographie de montagne a accompagné l'essor de l'alpinisme. En brassant quelque 300 images allant des daguerréotypes des années 1840 aux grands tirages au jet d'encre actuels, l'Elysée propose une exposition sur le genre, répartie par thèmes. A l'évidente verticalité succède l'horizontalité, le panorama, le cône ou l'icône. Cette bonne présentation occupe les trois étages du musée (Jusqu'au 30 avril, www.elysee.ch). 

Vevey

Rien que pour vos yeux. Sous ce titre à la James Bond se cache un accrochage des plus beaux dessins du Musée Jenisch. Le fil conducteur en est les techniques du crayon et de l'encre, avec un rien de pastel. Le prétexte en a été fourni par l'entrée dans les collections d'un don de quelque 1500 feuilles, en majorité du XIXe siècle. Il y a aux murs et dans des vitrines d'autres acquisitions récentes (Jusqu'au 26 février, www.museejenisch.ch). 

Yverdon

Pop art, Mon amour. La Maison d'ailleurs se penche sur la manga en puisant dans ses énormes collections de livres illustrés. Elle propose par ailleurs une septantaine de planches originales d'Ozamu Tesuka, un des fondateurs du genre. Tout un étage se voit dédié aux affiches de Tadanori Yokoo, qui a créé l'actuel «poster» de ce musée du fantastique, du futur et des voyages extraordinaires (Jusqu'au 30 avril, www.ailleurs.ch). 

Neuchâtel

Manger, La mécanique du ventre. Avaler. Déglutir. Savourer. Digérer. Expulser. La nourriture prend d'étranges chemins dans le corps, et par ricochet dans les mœurs. Pour sa dernière exposition avant sa retraite, Christophe Dufour réussit le pari de montrer au Muséum à quel point manger constitue un acte physique et social. Le décor d'Anne Ramseyer assied le discours, qui avait besoin d'images fortes (Jusqu'au 26 novembre, www.museum-neuchatel.ch).

La Chaux-de-Fonds

L'utopie au quotidien, Objets soviétiques 1953-1991. Comment un pays où se procurer la moindre chose tenait parcours du combattant a-t-il pu créer des objets répondant à ce qu'on appellerait en Occident un design? De quelle manière participaient-ils au déni d'une réalité épouvantable? La question se voit posée par une grande exposition montée par Lada Umstätter au Musée des beaux-arts. (Jusqu'au 30 avril, www.chaux-de-fonds.ch/musees/mba).

Cologny

Goethe et la France. La Fondation Martin-Bodmer n'avait jamais monté d'exposition Goethe, alors que le poète était l'auteur le plus cher au cœur de son fondateur. Voici la lacune réparée avec une présentation montrant comment l'Allemand s'est construit par rapport à la France, et souvent contre elle. L'essentiel des étonnants documents proposés appartient au musée privé. Important catalogue (Jusqu'au 23 avril, www.fondationbodmer.ch

Lyon

Matisse, le laboratoire intérieur. Le Musée des beaux-arts de Lyon accueille l'une des 40 expositions «hors les murs» créées par le Centre Pompidou pour fêter ses 40 ans. Henri Matisse s'y voit expliqué à travers le dessin, des ses premiers travaux académiques aux grandes feuilles de la fin. Il y a aussi là des peintures et des bronzes. Les œuvres viennent en fait d'un peu partout dans le monde (Jusqu'au 6 mars, www.mby-lyon.fr).

Berne

Mercenaire, iconoclaste, danseur macabre, Avec Niklaus Manuel. Ne croyez pas le titre. Mort en 1530, Niklaus Manuel Deutsch fut surtout peintre, poète et homme politique. L'Historisches Museum restitue l'homme en son temps. L'histoire l'emporte ici sur l'art. Il n'y en a pas moins des tableaux splendides de ce Bernois qui fut l'un des plus grands artistes sacrés suisses d'avant la Réforme (Jusqu'au 17 avril, www.bhm.ch). 

Voilà. J'aurais pu ajouter Gundi Dietz à L'Ariana. Le retour des ténèbres au Musée Rath, même si je n'adhère pas au propos. François Morellet et ses amis au musée des beaux-arts de Chambéry. Les arts de la Côte d'Ivoire, autour des Yohouré, le superbe ensemble du Musée Barbier-Mueller. Mais il n'y avait que dix places sur le podium, ce qui fait déjà un gros podium.

Photo (Maison d'Ailleurs): La manga est à l'honneur à Yverdon. Le graphisme japonais aussi. 

Prochiane chronique le vendredi 10 février. L'année 2016 des enchères. Une petite cuvée.

 

 

 

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."