Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

BNP doit ouvrir avec un sourire forcé au public un site archéologique à Rome

C'était au départ une spéculation immobilière sur l'Aventin. Creuser dans la Ville éternelle est toujours risqué. Les archéologues ont squatté durant six ans le chantier.

L'extérieur du site, sur l'Aventin.

Crédits: DR.

Un nouveau site archéologique aurait dû entrouvrir ses portes à Rome au public début novembre. Las... Les amateurs devront attendre des temps meilleurs, mais la ville reste «éternelle». Qu’ils soient cependant prévenus! Tout a été fait dans l’opération Domus Aventino pour rendre la visite la plus difficile possible. Deux vendredis par mois seulement. Sur rendez-vous uniquement. «Le Monde», dont un correspondant a été invité, ne s’est du reste pas gêné pour dire (ou plus exactement écrire) que l’approche même du site semblait avoir été conçue «pour ne pas attirer le regard». Aucunes indications. Les amateurs doivent passer par un garage souterrain, puis pousser une lourde porte métallique, «qui pourrait tout aussi bien donner sur un local technique.» Il paraît cependant que le coup d’œil à l’intérieur en vaut la peine. Il y a là, laissées le plus possible dans leur jus, des strates de constructions et de mosaïques allant du VIIIe siècle avant Jésus-Christ (une époque correspondant à la fondation légendaire de Rome) au III siècle après.

Ce n’est sans doute pas de gaieté de cœur que la Domus Aventino sera en partie accessible au public. Et cela même si la version officielle veut que tout se soit passé dans une harmonie quasi céleste. Au départ, il y avait du terrain avec un gros bâtiment sur l’Aventin, l’une des sept collines de Rome. Le tout appartenait à la Banca Nazionale del Lavoro, rachetée en 2006 par la BNP. La banque française, par le biais de son département «real estate», s’est mis en tête de faire fructifier ce bien immobilier magnifiquement placé. Pourquoi ne pas faire là 180 appartements de luxe totalisant 18 000 mètres carrés de surface? Seulement voilà! Il fallait auparavant arrimer le sol. Les collines romaines ont une fâcheuse tendance à s’effriter. Elles sont faites de tuf calcaire, et non de granit.

Un cas presque ordinaire

Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin. Dès que vous creusez à Rome, vous trouvez quelque chose d’antique ou au moins de moyenâgeux. C’est ce qui s’est bien sûr produit, d’où l’arrivée tant redoutée des archéologues. Ceux-ci ont creusé et gratté pendant quatre ans. Il leur en fallu deux de plus pour peaufiner un plan de sauvetage et de mise en valeur. La tuile majeure pour BNP, qui affirme aujourd’hui, le sourire crucifié, son bonheur d’avoir participé à une aventure historique et culturelle avec un site «innovant et vertueux» (1). D’autant plus que c’est elle qui a dû payer. Il y a quand même une Justice.

Quelques mosaïques du site. Photo DR.

Les copropriétaires devront donc accepter, parfois, quelques visiteurs. Mais ce ne sera pas la ruée. Je me demande du reste parfois combien il existe de visites archéologiques possibles à Rome, dont la ligne C du métro ressemblera à un musée souterrain. Il m’arrive d’en découvrir à l’improviste un lors de mes passages sous une église. Voire un cinéma. La chose contribue du reste au mythe de Rome. Où que vous soyez dans le centre (et Rome comptait déjà dans l’Antiquité un million d’habitants!), vous marchez sur une Histoire qui commence dans la nuit des temps…

(1) C’est quoi au fait un site «innovant et vertueux»?

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."