Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

BDfil jette l'éponge à Lausanne. L'été se fera sous forme d'affiches en ville

La seizième édition se voit reportée à 2021. Impossible de savoir aujourd'hui si plus de 1000 personnes auront le doit de se retrouver ensemble à la mi-septembre cette année.

L'affiche pour le festival placardé dans Lausanne.

Crédits: Mandryka, BDfil, Lausanne 2020.

C’est le dernier désistement (en date) du moment. Le seizième BDfil était prévu à Lausanne du 17 au 21 septembre. Alors que la traditionnelle conférence de presse devait se tenir dans les derniers jours de juin, la direction du festival de bandes dessinées a décidé de tout envoyer valdinguer. Même le livre d’accompagnement a disparu. Il n’y a plus la crise en cause, mais les incertitudes sanitaires. Qui sait ce qui se passera dans trois mois? Plus de1000 personnes pourront-elles assister ensemble, les derniers jours de l’été, à une manifestation dans des lieux fermés comme le cinéma Capitole), la probabilité d’un reconfinement semblant tout de même improbable en cas de catastrophe (1)? La santé n’y serait alors pour rien. Mais il semble douteux que la Suisse, qui a déjà cassé sa tirelire, ait encore les moyens de paralyser une fois son économie.

Les Lausannois, et de manière plus générale les Romands, devront-ils du coup renoncer à tout en matière de BD durant 2020? Pas tout à fait. Si la manifestation elle-même, dont la vedette devait être la superstar française Jacques Tardi (74 ans au compteur), se voit reporté telle quelle à 2021, il y aura des «Déconfitures». Il s’agira de «redonner vie à la ville en placardant tout l’été, dès la fin juillet (1) de belles et grandes images issues de la BD."Pas de festival, mais un estival BD", dit le communiqué de presse. Se verront placardés beaucoup de dessins connus par d’autres éditions, des nouveautés et des exhumations. «Cuno Affolter, de la bibliothèque de Lausanne, proposera ainsi les premier travaux d’artistes devenus célèbres. Il y aura ainsi Zep à huit ans ou Cosey à onze», explique au téléphone Dominique Radrizzani, le directeur de BDfil. Voilà qui fera les affaires des loueurs d’emplacements publicitaires, qui tirent la langue cette année! Signe des temps, il existera naturellement aussi un BDfil en ligne, «histoire de marquer le coup.»

L'affiche de Mandryka

L’ensemble de ces images se verra lié par une affiche générale. Elle sera due à Nikita Mandryka, qui avait été au cœur de l’édition de 2018. Je rappelle juste que Mandryka a 80 ans cette année. Si l’homme, lauréat du Grand Prix Töpffer de 2019, a été choisi, c’est pour plusieurs raisons. D’abord, il vit en Suisse. Il a ensuite inventé dès 1965 le Concombre masqué. Un individu tout ce qu’il y a plus de saison, même si les masques hygiéniques tendent à disparaître du paysage helvétique (il n’y en a presque plus outre-Sarine). Le Concombre a commencé par paraître dans «Vaillant». Il a émigré en 1967 chez «Pilote». Le festival souligne chez son auteur «un humour débridé, surréalisant et absurde».

N’y aura-t-il donc vraiment à se mettre en direct sous l’œil? Si. «Nous allons garder le Forum de l’Hôtel-de-Ville», explique Dominique Radrizzani. «C’est là que nous montrons les Nouveaux Talents. Nous n’avions pas le droit de les priver de ce tremplin pour 2020.»

(1) La Confédération ne se prononce pas pour l’instant au-delà du 31 août, alors que les frais du festival doivent se voir engagés dès maintenant.
(2) L’été commence néanmoins le 20 juin…

Pratique

Site www.bdfil.ch

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."