Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Artgenève annonce son menu pour janvier 2020. Il devient toujours plus copieux!

La foire se déroulera à Palexpo du 30 janvier au 2 février. Elle mettra l'accent sur l'architecture ou la vidéo d'art. Autrement, le nombre des exposants va passer à 95.

Une image d'une édition précédente de la foire.

Crédits: RTS

Ça y est! On a les informations. Du moins quelques-unes. Artgenève aura lieu du 30 janvier au 2 février 2020 à Palexpo, avec le rituel vernissage le 29 janvier de 14h à 21h. La foire accueillera 95 marchands, dont plusieurs nouveaux-venus. Des poids lourds que je citerai plus loin. Il y a aura aussi une partie culturelle, ou du moins hors commerce. Depuis ses origines, Artgenève accueille généreusement des invités, et c'est là une de ses qualités. Le Mamco sera ainsi présent, tout comme Plateforme10, qui peut se permettre de parader après l'ouverture du MCB-a au début octobre. Les organisateurs se veulent bien évidemment aussi tournés vers l'étranger. Ce qui vient d'ailleurs fait plus chic depuis la nuit des temps. Il y aura donc aussi bien à Palexpo l'ICA Milano que le Consortium de Dijon ou la Collection Ringier (la Suisse alémanique nous reste quelque part étrangère). Celle-ci proposera une installation flottante d'Urs Fischer, tandis que la Royal Academy de Londres, qui constitue à la fois une école et un lieu d'expositions, proposera une autre vaste chose conçue par Michael Craig-Martin.

Autrement, Artgenève table sur l'architecture avec The Living Room. Il se déroulera dans un pavillon remonté de Jean Prouvé. Le comble du chic, ou en tout cas le cher du cher. Un projecteur se verra braqué sur la vidéo d'art, qui conserve de la peine à trouver ses collectionneurs. Ce sera là un partenariat avec Loop de Barcelone. LA référence du genre. Une quinzaine de galeries proposeront aussi des expositions monographiques, ce qui fait un peu muséal. Elles seront jugées par Beatrix Ruf et Marc-Olivier Wahler, «avec à la clef une donation de l’œuvre primée au Mamco.» Beau détachement. Et moi qui croyait que MOW coiffait dorénavant le Musée d'art et d'histoire... Le salon entend enfin donner un coup de pouce aux Jeunes Espaces d'art d'ici et d'ailleurs. Je vous rappelle en revanche encore une fois que le PAD Genève a lui disparu sans demander son reste.

Et en ville?

Mais il n'y aura pas que ça! Hors les murs, le centre ville se verra investi par Artgenève/sculptures. L'occasion de se les geler de manière culturelle. Artgenève/musique proposera un concert les 31 janvier au Victoria Hall, avec bien sûr des compositions contemporaines. Le Pont de la Machine abritera pour sa part Les Arcades des Arts. Y seront en vedette des Talents Rares. Le tout sous l'aile bienveillante de la Michelangelo Foundation et de la Fondation Haute Horlogerie. En Suisse, les montres ne sont jamais bien loin.

Dans un genre moins convenu, la seconde édition de Get A Nerve (l'anagramme d'Artgenève) se déroulera à la Villa Sarrasin. A un jet de pierre de Palexpo, donc. La chose se passera «sous une forme sculpturale et hermétique», ce qui reste en effet très hermétique pour moi. «Le public sera invité à expérimenter ses sentiments, en dehors de la zone de confort habituellement offerte par le cocon très spécifique dans lequel il est trop souvent confiné.» Heureux les amateurs d'art! Je ne connais plus beaucoup de monde autour de moi bénéficiant d'un tel cocon.

Et qui débarque?

Je terminai en donnant les noms de quelques nouveaux-venus. Sont attendus fin janvier Lévy Grégory, Applicat-Prazan, von Bartha, Massimo De Carlo, Campoli Presti, Davis Lewis ou Loevenbruck. Pour le reste du menu, je vous renvoie au site de la manifestation. Tapez www.artgeneve.ch

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."