Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

ArtGenève se précise. Rendez-vous à Palexpo fin janvier

La foire comptera 90 stands. Il y aura beaucoup de manifestations annexes, dont des sculptures dans la Vieille Ville, un "Studio Africa" et un PAD consacré au design. Vernissage le 30 janvier. Ouvert au public du 31 au 3 février.

Il y aura une performance de Hannah Weinberger à Artgenève/musique

Crédits: Photo fournie par Artgenève

Discrètes affiches. Communiqué de presse. Et, ô miracle, des accréditations prêtes pour les journalistes. Artgenève 2019 se précise. Je dirais même qu'il se matérialise. Il faut dire que la date s'approche à grands pas. Le vernissage est prévu pour le mercredi 30 janvier. Le grand public pourra défiler du jeudi 31 au dimanche 3 février dans les allées de Palexpo. Une première édition du PAD genevois a eu lieu en 2018. C'était un appendice, pour ne pas dire une foire-croupion. Il y avait 24 marchands au PAD local en 2019. La foire parallèle avait promis de ne pas trop s'agrandir. Elle a tenu parole. Les exposants seront cette fois 27, et non plus 24. Il y aura parmi eux six bijoutiers, Genève oblige.

Autrement, Artgenève restera aussi dans ses normes. La manifestation comprendra 90 stands, alors qu'il y en avait 86 en 2018. Parmi eux figureront ceux des Hauser & Wirth, kamel mennour (ne mettez jamais de majuscules pour ne pas faire ringard!) ou Marlborough. Il s'agit là de ce qu'on appelle des «poids lourds». Comprenez par là qu'il s'agit de maisons plutôt chères, voire très chères. Autrement, le public retrouvera le mélange de moderne et de contemporain, d'enseignes internationales et locales. Pour ces dernières, le vernissage suivra de peu ceux, collectifs, du jeudi 17 janvier. Le Quartier des Bains va en effet se déployer demain 17 janvier. Il s'agit pour ses membres de montrer qu'ils existent toute l'année, et non le temps d'un long week-end. Notez que Rosa Turetsky ou la Villa Dutoit inaugureront aussi leur nouvelle exposition en ce jour bien chargé.

Temps forts non-commerciaux

Artgenève n'entend pas se limiter à la partie commerciale. Il y aura, comme on dit, des «temps forts». The Estate Show présentera, pour sa cinquième année d'existence, un pièce historique de Chris Burden «40 Fot Stepped Skyscraper». La Collection Ringier débarquera de Zurich avec des œuvres du Valaisan Valentin Carron. Le Musée de La Chaux-de-Fonds exposera la collection d'Olivier Mosset, donnée par l'artiste à l'institution neuchâteloise. La Fondation Gandur pour l'Art proposera une exposition hors du temps, ou du moins du temps présent. Jean Pigozzi, photographe, héritier et collectionneur d'art contemporain africain, inaugurera son «Studio Africa». Le MAC ou Musée d'art contemporain de Lyon déléguera une grande œuvre de Kimsooja. Elle se verra suspendue à l'entrée. «Turbulent Horizon» représentera l'art vidéo.

Artgenève/musique sera présent à la foire avec des performances de Hannah Weinberger ou de Hsia-Fei Chang. Artgenève/Sculptures se déroulera cette fois dans la Vieille Ville. Il n'y aura plus besoin de se geler sur les rives du Léman. Il y aura bien sûr des conférences, ou "art talks". «Get a Nerve (La Nostra)» se déroulera enfin à la Villa Sarasin, à un jet de pierre de Palexpo. La chose offrira, «à l'instar du Yin et du Yang, comme son titre anagrammé l'indique, une programmation artistique ludique, turbulente et sans complexe». Décomplexons! Décomplexons!


Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."