Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Art en Vieille Ville propose à Genève ses vernissages simultanés le jeudi 2 mai

Un nouveau venu chez AVV, Espace Muraille. Une programmation variée. Elle va d'un essai du céramiste genevois Philippe Barde à Jacques Villeglé.

Grand Tour chez Marie-Laudre Rondeau. Le Pantéaon par le VAudois Kaisermann.

Crédits: Galerie Grand Rue, Genève 2019

C'est la suite attendue de festivités permanentes. Le 2 mai, Arts en Vieille Ville proposera ses accrochages communs, avec des portes ouvertes en complément le samedi 4. Deux semaines plus tard, ce seront les vernissages du Quartier des Bains. Il y en aura sans doute d'autres chez ceux qui font désormais bande à part aux Pâquis ou aux Eaux-Vives. Après leur période centrifuge, les galeries genevoises vivent en effet leur époque centripète. Il n'y a plus vraiment de «bon endroit», comme le montre l'installation du mastodonte Pace au quai des Bergues.

Que se passera-t-il chez AVV, dont Espace Muraille fait désormais partie, tandis que Phoenix semble avoir définitivement disparu? De tout, comme d'habitude. Gagosian proposera une exposition de groupe. Grand-Rue reviendra une fois de plus sur le «Grand Tour» aux XVIIIe et XIXe siècles. Grob offrira de la photographie française en tirages d'époque des années 1920 à 1960. Patrick Gutknecht maintient à ses cimaises les grands tirages de Jean-Baptiste Huyn. De Jonckheere (dont je suis interdit de visite, ce qui n'a à mon avis rien de déshonorant, bien au contraire) réunira des tableaux par couples sous le terme d'«Indissociables». Salomon Lilian, qui s'est spécialisé dans la peinture néerlandaise du XVIIe siècle, alignera des autoportraits.

Trois musées en course

Anton Meier reviendra à Doris Pache, dont il reflétera les «Silences en couleurs». Il y aura comme de coutume des travaux sur papier classiques du XXe siècle de chez Schifferli. Rosa Turetsky présentera une expérience limite du Genevois Philippe Barde. Le céramiste a entrepris de cuire des pierres, afin de les modifier. Sonia Zannettacci, qui est une fidèle, revient une nouvelle fois au décolleur d'affiches Jacques Villeglé, qui compte aujourd'hui 93 ans. Trois musées participeront à l'aventure. Il y a le Barbier-Mueller, dont je vous ai déjà parlé il y a longtemps, le Cabinet d'arts graphiques, qui a récemment fait l'objet d'une chronique. Plus Baur, où l'on voit depuis quelques jours «Asia chic». Mon texte devrait ici paraître sous peu.

L'une des pierres proposées par Philippe Barde chez Rosa Turetsky. Photo Galerie Turetsky.

Il ne me reste plus qu'à ajouter Espace Muraille qui décrochera en fin de semaine le Michal Rovner coproduit avec Pace. Et surtout Gowen. Laura Gowen met en vedette le Vaudois Sébastien Mettraux, avec qui vous avez rendez-vous une case plus haut dans le déroulé de ce blog.

Pratique

Art en Vieille Ville, jeudi 2 mai à partir de 18 heures. Du moins je suppose, l'heure n'étant nulle part indiquée. Site www.avv.ch Portes ouvertes le samedi 4 mai de 11h à 17h.



Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."