Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Art/Basel tombe en juin, comme prévu. La foire se tiendra à la mi-septembre

Art/Hongkong vient de se dérouler"online only". Il y a eu 250 000 internautes pour visiter la foire. Mais les résultats financiers brillants annoncés sont-ils bien réels?

L'édition bâloise de 2019.

Crédits: Georgios Kefalas, Keystone

Boum bada boum! La décision s’est fait attendre, comme celle des Jeux olympiques à Tokyo. Art/Basel a fini par céder à la pression. La version mère de la foire, qui se déroule traditionnellement (c’est à dire depuis 1970) à la mi-juin, est finalement reportée. De nouvelles dates ont aussitôt été communiquées par la direction de la foire pilotée par Marc Spiegler. La nouba ne pouvant se déplacer en été, saison creuse en Europe, ce sera du 17 au 20 septembre, avec deux jours de vernissages le 15 et le 16.

Art/Basel Hongkong vient par ailleurs de se dérouler, en ligne uniquement. Je vous ai raconté tout ça. On sait maintenant que ce salon virtuel a été visité par 250 000 internautes. Un record par rapport aux 88 000 visiteurs en chair et en os (en os surtout pour les visiteuse «arty») de 2019. Officiellement les affaires ont été bonnes. Très bonnes même pour les poids lourds des galeries internationales. Mais comme l’écrivait Béatrice de Rochebouët dans «Le Figaro», allez le prouver! Les clics sur les 2000 œuvres présentées par un peu plus de 200 galeristes (représentant en tout 270 millions de dollars) ne signifient rien. On ne dispose du nom d’aucun acheteur. La curiosité n’est pas un vilain défaut. Elle est très répandue sur le Net. Ces résultats mirobolants peuvent tout aussi bien se révéler du flan. Ou alors certaines pièces importantes ont-elles été écoulées avant et comptabilisées après. Mais ne chinoisons pas.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."