Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Annulations, reports... Une petite liste, de New York à Moscou et Monte-Carlo

Sotheb'ys reporte aux Etats-Unis. Art Moscow se cherche de nouvelles dates. Le PAD les a trouvées à Paris. Le Festival de l'histoire de l'art est annulé à Fontainebleau

Une image d'Art/Monte-Carlo, qui se tient au Forum Grimaldi.

Crédits: Art/Monte-Carlo

Reports, annulations… La chose commence à tenir de la litanie. Je vous la fais donc courte. Après quinze jours d’hésitations, Sotheby’s a fini par s’aligner sur Christie’s, ce qui doit sans doute la faire enrager. Les ventes de mai à New York se voient repoussées à l’automne, avec les risques de collision que cela suppose. Cela dit, on ne peut pas dire que le site de la maison se révèle très informatif à ce sujet. Nous verrons bien!

A Paris, le PAD, qui aurait dû se tenir début avril, n’est pas annulé, mais reporté. Cette foire sous tente de l’art moderne et du design se déroulera normalement du 19 au 25 octobre dans le jardin des Tuileries. Quelques jours par conséquent après le PAD de Londres,  agendé du 5 au 11 octobre. Art/Moscow, qui constitue une émanation d’Art/Genève (la seconde après Art/Monte-Carlo) n’a plus de dates. Elles restent «à venir». Ce ne sera bien sûr pas du 20 au 24 mai, mais après. Toujours au Musée d’État d’architecture Schusev. Art/Monte-Carlo a disparu du calendrier de cette année. La prochaine édition se tiendra par conséquent en 2021. Avec ou sans PAD attenant. Sculpture Garden est pour l’instant maintenu cet été aux parcs de la Grange et des Eaux-vives de Genève. Ce sera du 12 juin au 10 septembre. Il me semble toujours possible ici de repousser l’ouverture en cas de besoin.

Qui irait à Fontainebleau?

Parmi les derniers disparus en date, sur un plan non commercial, il y a le Festival d’histoire de l’art, qui se tient rituellement en juin au château de Fontainebleau. La mouture 2020 passe à la trappe. Elle aurait dû se voir dédiée au «Plaisir». Ce n’est cependant pas le sujet qui a effarouché les organisateurs, même si la notion de plaisir peut sembler importante lorsque les choses vont mal. L’organisation de ces journées de colloques et de conférences a effrayé les responsables, avec des participants à faire venir d’un peu partout. Beaucoup d’efforts pour un résultat incertain. Qui se déplacerait, pour autant qu’on puisse sortir de chez soi entre le 5 et le 7 juin? Et cela pour aller dans une ville aussi peu accessible par les transports publics que Fontainebleau? Là aussi, la prochaine édition est prévue en 2021.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."