Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Accord trouvé! L'exposition Léonard de Vinci du Louvre cet automne est sauvée

Les ministres de la culture français et italien se sont rencontrés à Milan le 28 février. Ils se sont mis d'accord, Alberto Bonisoli mouchant sa subordonnée trop nationaliste.

"L'ébouriffée" sera prêtée par Parme.

Crédits: DR

Tout est pardonné, comme à «Charlie-Hebdo». Ce n'est pas encore la lune de miel, mais la France s'est réconciliée avec l'Italie. Du moins sur le plan culturel. On sait qu'après avoir été rappelé en février dernier, l'ambassadeur français à Rome s'était permis un mot très Grand Siècle: «Nous ne sommes d'accord sur rien, même pas sur la liste des désaccords.»

Le 28 février, le Ministre de la culture français Franck Riester est donc parti à Milan afin de rencontrer son équivalent transalpin Alberto Bonisoli. Il s'agissait de sauver l'exposition Léonard de Vinci au Louvre cet automne. On sait qu'une secrétaire d'Etat à la Culture, la très nationaliste Lucia Bergonzoni, avait déclaré les prêts consentis par l'Italie inadmissibles. La chose compromettait du coup l'exposition pour les 500 ans de la mort de Raphaël (décédé quelques mois après Léonard) à Rome l'an prochain. Beaucoup de choses devaient venir ici de Paris, ou même de la province.

Alberto Bonisoli, qui s'est montré conciliant.

Eh bien Alberto Bonisoli, qui appartient lui aux Cinq Etoiles, a dit oui à tout, mouchant ainsi sa subordonnée de la Ligue. Les œuvres pourront donc toutes quitter le territoire, sauf «L'adoration des Mages» récemment restaurée des Offices. Mais chacun s'accorde à dire qu'elle est aujourd'hui intransportable. Il y aura donc aussi bien «L'Ebouriffée» de Parme que le musicien de l'Ambrosiana milanaise. L'Accademia de Venise prêtera même son dessin représentant l'homme idéal selon l'architecte Vitruve. Un sujet longtemps emprunté pour vanter les bienfaits du travail temporaire chez Manpower. Le ministre a du coup promis, histoire de jouer la scène des fiançailles, qu'il irait en mars comme invité au Salon du Livre de Paris.

Une succession difficile

En fonction depuis 2018, Bonisoli fait partie des personnalités les moins contestées du gouvernement actuel, même s'il lui reste impossible de faire oublier son prédécesseur Dario Franceschini, dont il ne possède pas l'envergure intellectuelle. Certaines de ses déclarations ne manquent cependant pas d'un gros bon sens. Et c'est important surtout de nos jours... Si l'exposition du Louvre ne s'impose pas vraiment, vu celle de 2015 à Milan (magnifique, je vous en avais parlé), on peut dire que les rapports de bon voisinage sont au moins ici maintenus.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."