Khalfi Malik

CEO @ BE-CASH | WWW.BE-CASH.CH | SPEAKER @ M3K | WWW.M3K.CH

Après 8 années passées dans le domaine financier, Malik crée successivement plusieurs sociétés, dont la 1re franchise « adidas Originals » en Suisse. Depuis 2012, il conseille les entrepreneurs et les dirigeants d'entreprises, et intervient lors de conférences sur la thématique de l'entrepreneuriat www.m3k.ch

En 2013, il cofonde Be-Cash, dont il est le CEO, et vient révolutionner le marché des terminaux de paiement en proposant des terminaux à la vente dès 99.-. www.be-cash.ch

Et les handicapés dans tout ça?

Rendre son site internet accessible à tous

C'est quand on se blesse que l'on se rend compte de la réelle utilité de chacun de nos membres ou autres fonctions vitales. Un doigt amoché suffit à nous forcer à nous brosser les dents de la « mauvaise » main - et Dieu sait que c'est désagréable - ou encore, une torsion du genou rend impossible d'enfiler son pantalon tout seul.

Ces situations, dont les désagréments sont pour la majorité d'entre nous que temporaires, sont en réalité pain quotidien pour les personnes en situation de handicap.

Lors d'une émission, j'ai récemment été confronté à la problématique d'une dame malvoyante se présentant dans un restaurant avec son chien, prolongement naturel de son bras car indispensable à tous ses déplacements, pour s'y voir refuser l'accès. Le prétexte étant: « les chiens sont interdits dans notre établissement ».

Au-delà de la problématique morale que peut générer ce genre de situation, je me suis aussi interrogé sur le manque à gagner potentiel que cela pouvait représenter pour un commerce refusant l'accès aux chiens (et à leurs maîtres par définition). Mon portable à portée de main, l'information est rapidement tombée: 556'000 chiens en Suisse (donc potentiellement plus d'1,1 million de maîtres, si l'on compte 2 personnes par foyer).

N'étant bien sûr pas tous concerné par nos compagnons canins, il est un domaine où la discrimination, certes involontaire et inconsciente, est encore plus importante pour une personne en situation de handicap: le World Wild Web – www !

Une majorité d'entreprises présente sur le web néglige encore quelques règles d’accessibilité, passant ainsi à côté d'une manne de 2,7 millions de clients en Suisse, tous en situation d'handicap. Que ces derniers aient un handicap visuel (cécité, trouble de la vision, daltonisme, achromatopsie), auditif (surdité totale ou partielle), moteur, cognitif ou neurologique, ou encore lié au vieillissement, leur accès au web demeure très limité.

Incapable de parcourir le contenu du site en question, ces consommateurs n'ont guère de choix que de s'orienter vers un fournisseur plus soucieux de leur bien-être.

Conscient que l'aspect moral, si l'on peut le nommer ainsi, ne figure pas toujours à l'ordre du jour des décisions d'entreprises, l'aspect économique devrait vivement encourager les acteurs souhaitant augmenter leurs chiffre d'affaires à procéder à quelques adaptations de leurs positionnements sur internet et autres applications mobile (smartphones), afin d'inclure toute personne désireuse de s'informer ou de consommer à travers la Toile.

Actualité sur le sujet : Conférence sur l'accessibilité du Web – mardi 16 avril 2013

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."