Moeckli Alexis

ORGANISATEUR DES STARTUP WEEKEND SUISSE ROMANDE

Alexis Moeckli est à l’origine de la venue de Startup Weekend en Suisse, format d’événement participatif favorisant l'esprit d'entreprendre. Il organise encore aujourd’hui les événements en Suisse romande. Il est aussi co-fondateur de BusinessIn, plateforme qui met en lien PME et start-ups afin de favoriser l'innovation. Il accompagne et conseille les entreprises désirant améliorer leur processus d’innovation notamment en s’inspirant de formats et outils issus du monde des start-ups tels que les hackathons. Il est également co-fondateur du programme d'entrepreneuriat pour jeunes We Start.

En 2018, adoptez une démarche d’open innovation

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler d’open innovation. Vous savez cette idée selon laquelle une entreprise n’innove plus uniquement en interne (grâce à ses employés) mais implique des partenaires externes dans le processus créatif tels que des clients, des fournisseurs, des startups, voire même dans certains cas des concurrents.

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Est-ce une pratique réservée aux grands groupes ou les PMEs peuvent-elles aussi en bénéficier ? Et quel est la situation en Suisse romande ? Dans ces chroniques de blog, je propose de vous faire part de ce que j’ai pu observer ces dernières années dans l’écosystème de l’innovation. Au menu : des pistes de réflexion, des stratégies pour vous inspirer et des interviews de décideurs qui ont mis en place une telle démarche.

Qu’est-ce que l’open innovation ?

Pour cette première chronique, commençons par définir la notion d’open innovation. Ce terme est apparu en 2003 dans un livre publié par Henry Chesbrough, enseignant chercheur à Berkeley. L’open Innovation fait référence à un processus d’innovation basé sur le partage et la coopération, dans un climat d’échanges et d’ouverture, par lequel l’entreprise n’est plus refermée sur elle-même, mais s’ouvre sur une diversité d’autres acteurs extérieurs (chercheurs, start-ups, consommateurs, etc.). Il s’agit pour elle d’améliorer son efficacité ou mieux valoriser les efforts d’innovation fournis en interne.

En effet, on a pour habitude de distinguer deux modes d’open innovation :

  • outside-in : une entreprise qui cherche des connaissances et des technologies à l’extérieur (auprès de startups, hautes écoles, chercheurs indépendants, etc.)
  • inside-out : une entreprise qui cherche à valoriser sa propriété intellectuelle en l’ouvrant à l’externe par exemple sous forme de licence ou d’APIs

 L’open innovation a été utilisée à l’origine par des grands groupes mais s'ouvre peu à peu aux PMEs. Procter & Gamble a été précurseur avec sa plateforme P&G Connect + Develop qui met à disposition du public ses domaines d’intérêt et certaines problématiques en cours. Les innovateurs du monde entier peuvent ensuite proposer leurs idées pour répondre à la demande de l’entreprise.

L’open innovation peut prendre différentes formes : concours d’idées, hackathons, plateforme de crowdsourcing, partenariat avec une startup, corporate venture n’en sont que quelques exemples

Forum Economique de Meyrin 

La thématique est dans l’ère du temps. Le Forum Economique de Meyrin qui a lieu le mardi 23 janvier 2018, en partenariat avec Bilan, a pour thème « co-création et intelligence collective, clés du succès dans un monde qui se digitalise ? ». Au programme : des interventions d’organisations qui ont initié une démarche collaboraive comme Genève Aéroport, des débats consacrés aux campus et écosystèmes de l’innovation ainsi que des ateliers pratiques. Retrouvez le programme complet de cet événement ici.

De mon côté, je me réjouis de vous retrouver pour une prochaine chronique et échanger avec vous sur ce sujet passionnant. Dans l’intervalle, n’hésitez pas à me faire part de vos remarques et suggestions. Je vous souhaite une magnifique année 2018 placée sous le signe de l’ouverture, de la collaboration et du partage. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."