Amoiel Edouard2

Chroniqueur culinaire

Petit-fils de restaurateur, fils de marchand de vins, diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, chroniqueur culinaire pour le journal Le Temps et pour mon site Crazy-4-Food, épicurien, aussi gourmand que gourmet, hédoniste, poète… l’idée d’écrire sur la gastronomie m’est apparue comme une évidence.

Ma démarche est avant tout de mettre en valeur et de faire découvrir des chefs, des restaurateurs, des producteurs et des créateurs. qui se donnent corps et âme à leur métier.

Alors, rejoignez-moi dans cette aventure culinaire truffée de gourmandises, de surprises et de plaisirs.

The Hamburger Foundation: Du Food Truck à M3

Marc Gouzer, l’un des anciens propriétaires de The Hamburger Foundation, revient sur la vente de ses restaurants au groupe M3.

Culture Bun

Pendant longtemps, les trois diablotins du burger ont fait intégralement partie du paysage ambiant de la restauration genevoise. De leur food-truck rouge et noir à leur premier restaurant dans les Pâquis, en passant par ceux des Eaux-Vives et de Plainpalais, ils ont réussi à créer un petit empire en l’espace de 8 ans, employant près de deux cents personnes en haute saison. Yann, George et Marc sont les instigateurs de ce succès qui a montré la voie à une ribambelle de jeunes restaurateurs chevronnés et décomplexés. Et pourtant depuis le mois de février, le trio a vendu l’ensemble du groupe THF à la société M3 restaurants. Pourquoi les jeunes entrepreneurs ont-ils pris une telle décision ? Quel a été le déclencheur ? Sont-ils confiants en l’avenir ? Décryptage.

Cohabitation

A l’occasion d’un déjeuner, Abdallah Chatila fait le premier pas vers les trois restaurateurs genevois. En quête d’expansion dans le secteur de la restauration, l’entrepreneur d’origine libanaise joue carte sur table. Les tractations durent moins d’un an et l’affaire est conclue. Même si les rumeurs vont bon train, la passation de pouvoir se fait en douceur. « Au fil du temps, la marque THF est devenue plus importante que ses propres fondateurs. Avec sa force de frappe, le groupe M3 permet à THF de se développer encore davantage » déclare Marc. D’un commun accord, deux des trois fondateurs initiaux poursuivent l’aventure en demeurant à la gestion opérationnelle de l’entreprise. La gestion de THF se fait à deux. « Nous sommes très complémentaires avec l’équipe des restaurants M3 ; nous continuons de gérer nos points de vente en nous renforçant mutuellement. Nous ne pouvons le faire qu’en continuant à nous amuser au boulot ».

Priorité Employés

Les débuts d’une nouvelle direction sont généralement synonymes de changements. Le but de cette nouvelle cohabitation donne l’impression de tanguer vers l’évolution plutôt que sur la révolution. Une seule priorité ! « Celle de garantir l’avenir de nos équipes » rappelle le fondateur. Avec une incroyable faculté d’adaptation, les points de vente sont fermés en un temps record avant même l’officialisation des normes sanitaires pour le Covid-19. Tout aussi rapidement, ils consacrent l’espace en salle à la préparation des commandes à l’emporter. Après une semaine de fermeture et avant de rouvrir dans des conditions optimales adaptées à la nouvelle situation sanitaire, les acteurs de THF sont de nouveau opérationnels pour le bonheur des amateurs de cheeseburgers. Malgré une crise sans précédent, Marc Gouzer demeure confiant en l’avenir. Inutile de lui demander ses futurs projets, il ne dira rien ! A vous d’être plus convainquants…

The Hamburger Foundation, 37 rue Philippe Plantamour, 1201 Pâquis. 022 310 00 44

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."