Amoiel Edouard2

Chroniqueur culinaire

Petit-fils de restaurateur, fils de marchand de vins, diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, chroniqueur culinaire pour le journal Le Temps et pour mon site Crazy-4-Food, épicurien, aussi gourmand que gourmet, hédoniste, poète… l’idée d’écrire sur la gastronomie m’est apparue comme une évidence.

Ma démarche est avant tout de mettre en valeur et de faire découvrir des chefs, des restaurateurs, des producteurs et des créateurs. qui se donnent corps et âme à leur métier.

Alors, rejoignez-moi dans cette aventure culinaire truffée de gourmandises, de surprises et de plaisirs.

Romain Paillereau – La Dernière Dance

Romain Paillereau, le talentueux cuisinier de la Pinte des Mossettes à Cerniat, rouvre son restaurant gastronomique pour la dernière année.

Belle Reprise

2020 sera la dernière séance de Romain Paillereau à la Pinte des Mossettes. Adieu alpage et altitude, bonjour… chut, il faudra attendre ! Depuis la réouverture de son restaurant, le chef étoilé travaille d’arrache-pied ! Il compose, mijote, bouillonne, assaisonne, accorde… Pas de repos pour le cuisinier durant cette trêve imposée. Son restaurant gastronomique, au décor typique et rustique, ne désemplit pas. « Je suis complet midi et soir ! Depuis la réouverture, il y a un engouement auquel je ne m’attendais pas » avoue le cuisinier. Même si la distance sociale imposée depuis le confinement a réduit son nombre de tables, le cuisinier est heureux de revoir enfin ses clients et refaire chauffer ses fourneaux.

Ultra Émotion

Comme à son habitude, Romain propose deux menus à choix qui permettent aux convives de se laisser bercer par les mélodies gourmandes du chef. Côté salle, c’est sous le regard malin et espiègle d’Alex Rameau que les plats s’enchainent avec une élégance assumée et une assurance décuplée. Rien n’échappe à ce jeune maître d’hôtel passé par le Fiskebar à Genève. Derrière les fourneaux, aux côtés de Romain, se cache le bras droit, l’homme de l’ombre, le fougueux Johann Herbelin, présent depuis le début de l’aventure. Une entente mutuelle qui donne des ailes créatives au cuisinier. Le menu Émotion possède la force d’une gifle gustative et la douceur d’un gant de velours. C’est tout l’art de pouvoir associer un soupçon d’impertinence, une touche de créativité, une dose de technicité et une pincée de gourmandise. C’est toute la prouesse et le talent de cette équipe au sommet qui a pris un virage vers l’excellence.

Sommet

Sur cette deuxième carte de 2020, le déjeuner est une vraie balade émotionnelle et singulière. Autant au niveau des textures, des saveurs, des accords, des sauces, des assaisonnements que des cuissons… c’est un sans-faute ! A l’image du petit pois au naturel accompagné de sa ribambelle d’herbettes cueillies autour de la pinte, des queues de langoustines juste saisies accompagnées d’un lait de poule, du dos de lotte cuit au charbon Binchotan et sa sauce mousseuse montée aux essences de coquillage. Un summum de délicatesse ! Les desserts ont également pris de la hauteur avec un hymne à la fraise de Cléry escorté de noisettes et son fromage blanc. Après un tel festival, le café se prend traditionnellement dehors. Peu de mots seront échangés en cet instant. L’ambiance est propice à la contemplation et au souvenir du moment passé. L’esprit libéré part dans tous les sens pour revenir au même point : Romain Paillereau est bien au sommet de sa pinte !

La Pinte des Mossettes, route des Echelettes 8, 1654 Cerniat. 026 927 20 97

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."