Amoiel Edouard2

Chroniqueur culinaire

Petit-fils de restaurateur, fils de marchand de vins, diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, chroniqueur culinaire pour le journal Le Temps et pour mon site Crazy-4-Food, épicurien, aussi gourmand que gourmet, hédoniste, poète… l’idée d’écrire sur la gastronomie m’est apparue comme une évidence.

Ma démarche est avant tout de mettre en valeur et de faire découvrir des chefs, des restaurateurs, des producteurs et des créateurs. qui se donnent corps et âme à leur métier.

Alors, rejoignez-moi dans cette aventure culinaire truffée de gourmandises, de surprises et de plaisirs.

Resto à Domicile : Florian Le Bouhec du Bologne

EPISODE 2 - Des chefs sont de retour derrière leurs fourneaux ! A défaut de consommer de bons petits plats dans leurs restaurants, nous pouvons les déguster directement à l’emporter ou à travers les plateformes de livraison. Soutenons nos restaurateurs et commandons ! Pour Florian Le Bouhec, c’est un menu en trois temps pour les petits et les grands.

Cuisine Gourmande

Après seulement trois semaines de confinement, le chef du Bologne reprenait du service derrière ses fourneaux de la rue Necker même si le restaurant demeure fermé pour les raisons que nous connaissons. Nous voici tout à la fois rassurés et déçus. Par contre, le cuisinier propose des menus entrée/plat/dessert à l’emporter ! Au programme des festivités, des asperges blanches, chèvre frais et fera fumée qui font la part belle à l’agneau confit, fèves et pois chiches. Le traditionnel Paris-Brest vient clore un délicieux moment gourmand. Au vu de l’engouement, Florian Le Bouhec propose cette formule chaque samedi pour le bonheur des petit et des grands donnant ainsi l’impression de manger au Bologne sans y être, en attendant d’y retourner pour de vrai… Un certain prélude au déconfinement. Et qui sait, le risotto de céleri sera peut-être encore une fois de la partie ...

GastroQuiz

Quel est le plat qui a bercé ton enfance ? « La sole meunière de ma grand-mère tous les vendredis midi ».

Comment définis-tu ta cuisine ? « Généreuse, simple et efficace».

Quel est ton plat préféré ? « Un belle tomate mozzarella. Finalement très difficile à trouver. Forcément en été avec une belle huile d’olive ».

Quel est ta plus grande émotion gastronomique ? « Un turbot de 12 kg rôti entier à la table d’hôtes dans les cuisines de l’Hôtel de Ville de Crissier ».

Si tu pouvais te téléporter, dans quel restaurant irais-tu ? « A l’Oustau de Baumanière ».

Quel sera ton premier plat pour célébrer la fin du confinement ? « Manger avec les doigts un plateau de fruits de mer chez Lipp ».

Le Bologne, 11 rue Necker, 1201 Genève. 022 732 86 80.

https://www.lebologne.com/accueil/

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."