Amoiel Edouard2

Chroniqueur culinaire

Petit-fils de restaurateur, fils de marchand de vins, diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, chroniqueur culinaire pour le journal Le Temps et pour mon site Crazy-4-Food, épicurien, aussi gourmand que gourmet, hédoniste, poète… l’idée d’écrire sur la gastronomie m’est apparue comme une évidence.

Ma démarche est avant tout de mettre en valeur et de faire découvrir des chefs, des restaurateurs, des producteurs et des créateurs. qui se donnent corps et âme à leur métier.

Alors, rejoignez-moi dans cette aventure culinaire truffée de gourmandises, de surprises et de plaisirs.

BAO Steam Kitchen met le Turbo !

Avec son deuxième restaurant de Dimsums, Bao Steam Kitchen s’installe aux Glacis de Rive et ravive la vie d’un quartier trop longtemps endormi.

Rive Libre

Le quartier bouge enfin ! Exit la brasserie genevoise, bonjour les baos. Dans ce petit périmètre bien connu des (anciens) noctambules, les enseignes démodées font place à une jeunesse débordante de modernité. Que ce soit les huîtres de Chez Henri, les ramens bouillonant d’Umamido ou bien, depuis à peine quinze jours, les petites brioches cuites à la vapeur de BAO Steam Kitchen, le boulevard Helvétique revit !

Standard

A l’image de la première enseigne située à la Jonction, celle campée à quelques mètres des Halles de Rive est un copier /coller et lui ressemble en tous points. La décoration reprend les mêmes thèmes et tons que sa grande sœur, avec une touche de luminosité supplémentaire qui n’est pas sans déplaire. Faut-il croire à un effet de chaîne ? Ce n’est absolument pas le cas ! Dès que le restaurant est plein, le volume sonore s’emballe et contribue à mettre de l’ambiance sans que ce soit dérangeant. Le but n’étant pas de faire un repas romantique à rallonge.

Bao 4 Ever

Avec un service aux petits soins, des énumérations et des explications de plats longuement détaillées, le menu peut débuter avec les Xiao Long Bao,s petits pains traditionnels cuits à la vapeur, farcis de porc et gorgé de bouillon. A manger de préférence à la cuillère après avoir fait un petit trou dedans à l’aide d’une baguette et permettre ainsi au liquide de s’écouler délicatement. La palme des Jiaozis - Bao en forme de demi-lune - revient à ceux au poulet et à la citronnelle colorée au curcuma. La taille plus imposante du Baozi et le fait qu’il manque cruellement de farce à base de porc rendent le plat étouffant. Un peu plus de générosité sur la quantité please !

Le Mot de la Faim

Quel bonheur de constater qu’une cuisine du monde prend subtilement le dessus sur ce quartier vieillissant. Grâce à son équipe de salle ultra briefée et avec quelques ajustements culinaires à régler, le Bao Steam Kitchen 2.0 a un bel avenir devant lui. Ouvert le dimanche mais attention pas de réservation possible. 

Bao Steam Kitchen, 27 boulevard Helvétique, Tel: 022 840 02 76

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."