Amoiel Edouard2

Chroniqueur culinaire

Petit-fils de restaurateur, fils de marchand de vins, diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, chroniqueur culinaire pour le journal Le Temps et pour mon site Amoiel.ch, épicurien, aussi gourmand que gourmet, hédoniste, poète… l’idée d’écrire sur la gastronomie m’est apparue comme une évidence.

Ma démarche est avant tout de mettre en valeur et de faire découvrir des chefs, des restaurateurs, des producteurs et des créateurs. qui se donnent corps et âme à leur métier.

Alors, rejoignez-moi dans cette aventure culinaire truffée de gourmandises, de surprises et de plaisirs.

Aymon Choisy – Sur la Plage Coco Câline

Courant 2018, Aymon Choisy remporte l’appel d’offre pour la nouvelle plage des Eaux-Vives. Comment le patron du Cheval Blanc à Carouge voit-il l’avenir ?

Ouverture Décalée

Interrompu en train d’aménager les espaces entre les tables à l’aide de morceaux de tissu de grande voile et de lambourdes de bois, Aymon Choisy demeure souriant malgré l’environnement ambiant. « Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais imaginé un jour me mettre à la couture dans le but de protéger mes clients » plaisante-t-il. Le restaurateur bientôt quadragénaire a de quoi garder le sourire ! En septembre, il rafle le contrat que beaucoup d’autres restaurateurs espéraient gagner : l’exploitation des trois points de vente de la future plage des Eaux-Vives. Initialement prévue pour mi-mai, l’ouverture aura lieu à la fin du mois d’août. « Personne n’arrive pour l’instant à confirmer une date précise ».

Wozniack is Back

C’est le chef Laurent Wozniack qui s’empare des fourneaux ! Ancien bras droit de Michel Roth au restaurant étoilé Le Bayview de l’Hôtel Président Wilson, il relève le défi après un cours passage dans les cuisines du Palace de Menthon à Annecy. A mille lieux des nappes blanches et des cuillères en argent, le chef a été informé sur les aspects culinaires à respecter. « Nous allons construire une carte des mets accessible, locaux, variée et de bonne qualité. Le but n’est pas de faire de la haute gastronomie ». Un défi complexe à relever qui va nécessiter une forte endurance. Le projet est faramineux et a la capacité d’accueillir 80 convives un vendredi soir en cas de mauvais temps et jusqu’à 500 couverts lors d’un samedi ensoleillé. « Je n’ai aucun doute que Laurent a les épaules assez solides pour assurer le rythme ».

© Eddy Mottaz

Tapas & Bière

Sans avoir vraiment reçu des indications précises, le restaurateur rouvre cette semaine les portes du Cheval Blanc. « Tout en me réjouissant de pouvoir à nouveau exercer mon métier, je suis énervé. Cette situation changeante influence les humeurs des professionnels du secteur, ce qui est insupportable. Mais nous allons y arriver, comme toujours ». Jusqu’à nouvel ordre, Aymon adapte son offre chaque semaine. Le restaurant est ouvert du mercredi au dimanche afin d’employer une grande partie de l’équipe. Au programme ? Tapas, bières artisanales et hot-dogs ! Les brunchs seront proposés directement sur assiette tous les samedis et dimanches. Tout un programme…

Le Cheval-Blanc, 15 place de l’Octroi, 1227 Carouge. 022 343 61 61

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."