Koppel Peter

COFONDATEUR DU FORUM PME/KMU

Dans les années 80, Peter Köppel est chargé de cours en littérature française et comparée à l’Université de Zurich. Après une formation en analyse politique internationale, il devient consultant en entreprise à Saint-Gall. Il participe également à la rédaction du Livre blanc de David de Pury. En 1996, Peter fonde une agence de communication à Zurich. En 2009, il est l’initiateur et le coorganisateur du Forum PME/KMU pour le rapprochement alémanico-romand dans l'économie.

Echanges et jumelages alémanico-romands: terrain fertile pour entreprises interrégionales

En matière de formation, le privé s'implique de plus en plus. Les chaires financées par des entreprises se multiplient, et voici que le canton de Lucerne propose le co-financement de bourses d'étudiants par des particuliers. Côté influence et transparence, cela pose certainement problème, mais il semble bien qu'il s'agit là d'une tendance lourde.

Pourquoi alors des entreprises actives dans nos deux grandes régions linguistiques ne s'engageraient-elles pas dans les échanges d'élèves et d'étudiants, voire dans le jumelage interrégional de villes suisses? D'une part, elles contribueraient à renforcer la cohésion nationale, qui souffre des effets centrifuges de la globalisation et d‘une mobilité de plus en plus accélérée, dont l‘effet paradoxal est de réduire l'interaction des populations.

Mais il y a plus: en se servant du jumelage de deux villes - de préférence celles où elles sont domiciliées - comme d‘une plateforme de communication vers les publics qui les intéressent - clients, partenaires, médias, autorités -, elles pourraient renforcer à la fois leur réputation et leur rayonnement. Et elles pourraient en même temps optimiser l‘interaction des différentes cultures linguistiques en leur propre sein. 

Comme ces entreprises seront désireuses d'obtenir un retour sur leurs investissements, elles seront les garantes du dynamisme des processus de communication interrégionale ainsi lancés. 

Vous ne croyez pas qu‘il y ait des villes intéressées? Détrompez-vous! Visionnez sur ce blog même ma vidéo de la mi-août avec le maire de Rorschach, le très entreprenant Thomas Müller, qui a bien voulu clore l‘entretien par un „message aux Romands“ dans lequel il exprime le souhait de jumeler sa ville avec une ville romande. Sur quoi David H. Bon, le maire de Romanshorn, avec qui j'avais fait une vidéo similaire en juillet, ici, m‘a signalé qu‘il était vivement intéressé, lui aussi, à un pareil jumelage.

Possible que l'on est plus sensible aux questions de cohésion à la périphérie qu‘au centre du pays. 

Notez que ces deux syndics de Suisse orientale se sont donné la peine de s'exprimer en français, qui n'est certainement pas leur langue de tous les jours. Je vous invite à voir là un signe d’ouverture sur la Romandie. Or, je suis convaincu que cette impulsion - à condition encore qu'elle trouve une réponse adéquate du côté des villes romandes - ne sera durable que si des entreprises s‘y engagent à leur tour. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."